La presse juive ancienne accessible en ligne

Catégorie : Médias Web  |  le 22 Juin 2011 par Laurence Abensur-Hazan

Presse juive du passé

La généalogie juive présente souvent des difficultés particulières qui peuvent parfois être contournées par l’exploration des journaux anciens. La Bibliothèque nationale d’Israël a mis en ligne une vingtaine de titres datant le plus souvent du 20e siècle, mais ayant pour certains commencé leur parution dès les années 1860.

La page d’accueil de cette base numérisée permet d’être informée d’emblée des titres disponibles et, pour chacun, de la langue dans laquelle il était publié, des dates extrêmes et du lieu de publication, de la périodicité, mais aussi du nombre total de pages visibles en ligne.

Avantage important, le site est accessible en français et offre une vaste panoplie de modes de recherche. Il est ainsi possible de parcourir l’ensemble des numéros d’un titre, mais aussi d’affiner sa recherche par date ou par mot clé, et même de la limiter aux seuls articles, images ou annonces publicitaires.

Sept des titres accessibles paraissaient, partiellement ou en totalité, en français bien qu’ils n’aient pas tous été publiés en France. Le plus ancien est le Bulletin de l’Alliance Israélite Universelle, périodique publié dès 1860, année de la fondation à Paris de cette institution, jusqu’en 1913. La consultation de ce titre peut s’avérer très utile pour toute recherche en généalogie juive portant sur cette période, quel que soit le lieu. L’Alliance Israélite Universelle était en effet présente dans de nombreuses communautés juives à travers son réseau d’écoles et de représentants locaux. L’activité de ceux-ci et plus largement des communautés juives à travers le monde y était donc relatée. Il n’est pas rare alors d’y trouver des informations biographiques sur quantités d’individus, notamment grâce aux listes d’adhérents de l’Alliance ou de donateurs pour des raisons diverses qui y étaient publiées et présentées par pays et villes.

Les autres périodiques publiés en français disponibles sont beaucoup plus récents : outre la revue mensuelle Paix et Droit, publiée en France de 1921 à 1940, on trouve plusieurs titres qui paraissaient au Maroc, comme l’hebdomadaire bilingue français/judéo-arabe La Liberté (1915-1922), le journal Noar (1945-1952), le mensuel La Voix des Communautés (1950-1963) et L’Avenir illustré (1926-1940). La communauté juive d’Egypte publiait elle aussi un hebdomadaire en français, Israël (1920-1939).

Les titres les plus anciens disponibles sont des journaux qui étaient publiés par des communautés ashkénazes (Pologne, Hongrie, Russie, Allemagne) et dont les lieux de parution ont parfois changé au fil du temps. Le plus ancien est l’hebdomadaire en hébreu Ha-Magid qui paraissait de 1856 à 1903 d’abord en Prusse, puis en Pologne et enfin en Autriche.

Les journaux de Palestine étaient publiés le plus souvent en hébreu. Le célèbre quotidien sioniste Palestine Post (devenu depuis le Jerusalem Post) paraissait, en revanche, en anglais dès 1932.

Certains journaux traitaient avant tout de sujets politiques comme le laissent parfois supposer leur titre, ce qui n’exclut nullement la mention d’individus ayant joué ou non un rôle dans ce domaine.

D’autres sites, de centres de recherche ou de bibliothèques, permettent d’accéder à la presse juive ou à d’autres publications dans ce domaine. On peut accéder à leur liste sur le site de l’Alliance Israélite Universelle.

2 commentaires

Abensur-Hazan Laurence le 7 Octobre 2011 à 14h44

Monsieur,

Merci pour votre message et ces intéressantes informations sur vos activités. Je n'ai pas réussi à accéder au site que vous indiquez et donc à trouver vos coordonnées.
Cordialement,
L. Abensur-Hazan

Bruno Huet le 2 Octobre 2011 à 17h01

Bonjour Madame,
Je viens de découvrir cette page et je m'en réjouis énormément. Celà m'aidera certainement dans cer-
taines de mes recherches. Je suis Francais, habite depuis plus de 30 ans dans le Sud de l'Allemagne
(Baden-Württemberg) entre Stuttgart et Nürnberg. Ma femme et moi sommes très intéréssés par le
passé brun ici en général et organisons de temps à autre des soirées concernant ce thème: Rencontres avec des membres de familles ayant perdu leur parenté dans les camps de concentration,
soirée avec les rédacteurs du magazine NAI (Israel aujourdhui) Michael et Ludwig Schneider de Jerusa
lem, etc...
Nous sommes membres d'une organisation d'aide pour la Synagogue de Michelbach an der Lücke.
Cette synagogue est la plus ancienne dans le Württemberg et a une fonction actuellement de musée concernant la vie juive du pays et également de monument du souvenir du passé brun. Vu que je fais moi-même de la généalogie et m'intéresse énormément pour la gén. juive, j'ai traduit en Francais à partir de plusieurs sources l'histoire de Michelbach et ses familles juives et de sa Synagogue. Afin de progresser nos recherches, j'aimerais retrouver la trace des familles qui ont émigré à partir de 1850 et qui sont certainement éparpillées en Amérique du Nord, en Europe et peut-être certains de nouveau en Israel. Je me réjouirais si vous pouviez nous aider dans nos recherches. Je vais mettre cette présentation en ligne les jours prochains (www.Synagogue Michelbach an der Luecke.de) mais si vous me donnez votre E-Mail Adresse je vous la ferais parvenir directement. Je suis en contact avec Madame Darmon du CGJF qui était très intéressée et en fait part à d'autres Institutions en France.
Je me réjouirais de recevoir une réponse de votre part dans les jours qui viennent et vous souhaite une bonne semaine ainsi qu'à l'équipe Geneanet.
Cordialement,
B.Huet
PS: Si celà vous intértesse, vous trouverais en langue allemande sous www.synagoge Michelbach Lücke.de / Förderverein des photos et des renseignements.

Plan du site La Revue française de Généalogie