L'état civil de Seine-Maritime arrive sur le Net

Catégorie : Archives, Seine-Maritime  |  le 08 Mars 2012 par Guillaume de Morant

La promesse a été longue à venir, mais à présent, elle est tenue : les archives de Seine-Maritime viennent de mettre en ligne un nouveau site Internet avec les registres paroissiaux et d'état civil dont la publication était très attendue par les généalogistes. Nous vous invitons dès maintenant à regarder notre carte de l'état civil en ligne pour constater que le département normand arrive bien tard dans cette démarche, mais qu'il n'est pas le dernier, loin de là !

Pour l'heure, tous les chercheurs d'ancêtres normands sont à leurs claviers et à leurs souris. Le site, clair et sobre se décline entre actualité, agenda, lettre des archives et trésors à la une. Bonne idée, la rubrique la plus demandée est bien en valeur : la recherche en ligne. Quatre pavés vous attendent : la recherche simple, l'état civil, le cadastre et le Journal de Rouen. Seule les deux premiers sont actifs, le cadastre et la presse ancienne viendront plus tard.

Pour l'état civil, le choix des archives de Seine-Maritime peut dérouter : c'est une recherche sélective qui démarre forcément par une recherche par commune ou paroisse. A vous de la sélectionner dans le menu déroulant qui comporte des centaines de choix. Un petit conseil : cliquez pour le faire dérouler et tapez ensuite la première lettre de la commune recherchée afin d'y arriver plus rapidement (ex : T pour Trouville).

Pour les grandes villes,ce n'est pas facile car il faut comprendre le système : pour Rouen, si vous recherchez l'état civil, cliquez sur Rouen tout seul, sinon, recherchez une paroisse dans la liste (il y en a des dizaines !). Vous arrivez ensuite à une répartition entre registres paroissiaux, d'état civil et tables décennales. On l'aura compris, il manque une recherche par date permettant d'accéder directement au bon registre, spécialement pour les grandes villes.

Pour les dates extrêmes, les registres paroissiaux débutent souvent très tôt, dès 1650, mais les registres d'état civil post-révolutionnaires sont plus inégaux : certains s'arrêtent à 1891 (120 ans), pour d'autres communes c'est un peu plus tôt. A terme, les archives départementales de Seine-Maritime envisagent de mettre également en consultation sur leur site l'Inscription maritime, c'est à dire de quoi raconter toute la vie sur les bateaux qui effectuaient le commerce transatlantique depuis le milieu du XVIIIe siècle qu'aux années 1950. Les fameuses listes de passagers permettent notamment de reconstituer l'émigration normande vers le Nouveau Monde.

Le site est entièrement gratuit.

Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter

1 commentaire

lebaleur osiane le 21 Février 2014 à 10h52

je consulte le site des registres paroissiaux du 76 depuis trois mois et depuis lundi subitement ce site parait bloqué. tous les autres fonctionnent, sauf les registres en ligne, dommage, car il était formidable. même rouen n'arrive pas à me donner d'explication. que faire? bonne journée

Plan du site La Revue française de Généalogie