Histographe lance l'opération Inconnu à cette adresse

Catégorie : Nouveautés, France  |  le 26 Septembre 2012 par Guillaume de Morant

C'est bientôt la Fête du Timbre (les 13 et 14 octobre 2012) et la jeune start-up Histographe.com a eu l'idée de se faire connaître en lançant une très poétique initiative. En forme de retour en 1912, des cartes postales d'il y a 100 ans seront réexpédiées à l'adresse de leur destinataire. C'est l'opération Inconnu à cette adresse.

Anecdotes, nouvelles, mots doux... L'idée est de faire reprendre à ces missives la voie postale pour vivre une seconde jeunesse, surprendre et émouvoir l'actuel occupant de la maison. A l’heure d'Internet, des SMS et de Twitter, une carte postale âgée d’un siècle présente de nombreuses curiosités pour son destinataire : qu’il s’agisse de la photo qui illustre la carte, du style châtié ou gracieux du message manuscrit et même le timbre apposé sur la carte en 1912, le pli interpellera les destinataires contemporains.

Autre particularité de cette initiative, elle est financée par les dons de particuliers (à partir de 2 euros) regroupés par la plateforme KissKissBankBank, un site spécialisé dans la collecte de fonds et de mise en valeur de projets originaux et/ou innovants. Il n'y a pas de surprise, le projet ne verra le jour qu'une fois l'objectif de la collecte atteint, soit 1.000 euros. En dessous, chaque contributeur est remboursé, et au delà, chaque don permet d'envoyer des cartes postales supplémentaires.

Derrière cette idée amusante se profile Histographe.com, un nouveau réseau social dédié au partage - gratuit - de documents anciens : photographies, manuscrits, livres anciens, vieux magazines, lettres de famille, cartes postales. Même si son lancement a été accompagné de rudes commentaires (à lire sous la note RFG en lien ci-dessous), Histographe mérite d'être mis en avant pour le projet de partage communautaire et la qualité graphique de sa présentation. Pour le reste, à chacun de se faire son idée...

A voir :

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie