14-18 : une liste de 400.000 civils déplacés à consulter sur Genealogie.com

Catégorie : Médias Web, France  |  le 08 Novembre 2012 par Guillaume de Morant

A l'occasion du 11 novembre, une collection répertoriant 400.000 civils français déplacés pendant la guerre de 14-18 a été mise en ligne par le portail Genealogie.com. Elle est consultation gratuite pour le grand public du 8 au 12 novembre et sera ensuite réservée aux abonnés payants du site.

Ces listes des populations civiles déplacées entre 1914 et 1918 recensent près de 400.000 personnes, essentiellement des femmes, des enfants et des vieillards pour la plupart français (mais aussi belges) contraints de quitter leurs domiciles et leurs régions. Cette réalité historique de la Première Guerre Mondiale est moins connue que l'épisode de l'exode de 1940, lors du second conflit mondial. Ces personnes, déplacées entre 1914 et 1918, sont appelées :

  • « évacués » lorsqu'elles sont parties avant l'arrivée des armées allemandes (le plus souvent évacuées de force par les armées françaises),
  • « prisonniers civils » lorsqu'elles ont quitté des zones déjà occupées par les Allemands,
  • « rapatriés » quand elles sont passées par Genève faisant partie de convois de rapatriement organisés par l'armée allemande.

Toutes ont été contraintes de quitter maison, famille et amis pour échapper aux exactions des troupes d'occupation mais aussi aux conditions sanitaires difficiles (pénuries, maladies...). Ces rapatriés ont été déplacés vers d'autres départements français où ils étaient accueillis, le plus souvent chez l'habitant et bénéficiaient dans un premier temps, de l'aide apportée par des organisations humanitaires. Les listes disponibles sur le site proviennent du Ministère de l'Intérieur et du Bureau suisse de rapatriement entre 1914 et 1917. Elles permettent de retracer le parcours des individus et des familles déplacés. Les départements concernés par cet exode sont principalement l'Aisne (02), les Ardennes (08), l'Aube (10), la Marne (51), la Haute-Marne (52), la Meurthe-et-Moselle (54), la Meuse (55), le Nord (59), l'Oise (60), le Pas-de-Calais (62), la Seine-et-Marne (77), la Somme (80), les Vosges (88), le Territoire de Belfort (90).

Le site Genealogie.com propose un accès gratuit à ces données jusqu'au 12 novembre 2012. La recherche s'effectue simplement en interrogeant le moteur de recherche patronymique de Genealogie.com. Le généalogiste obtient une liste nominative alphabétique de la famille et accède à une numérisation du document original. Celui-ci comporte les noms, prénoms, de chaque membre de la famille déplacée, le lieu d'origine, le lieu de destination au moment du transfert, des informations complémentaires sur les âges et liens de filiation des personnes évacuées ou rapatriées.

Lien :

19 commentaires

Richard Ronan le 2 Juillet 2017 à 17h02

Juridiquement en 1914-1918, il y a trois statuts :
- le "réfugié" est celui qui est parti de son propre gré mais dont les autorités reconnaissent la légitimité de l'exil s'il provient d'un village listé par ces mêmes autorités comme situé dans une zone à fort risque;
- l'"évacué" qualifie uniquement celui qui a été contraint de quitter son village par les autorités militaires;
- le "rapatrié" est celui qui revient sur sol français en provenance des départements envahis.
Les critères définissant ces statuts sont importants car en les obtenant, les migrants deviennent des ayant droits de la solidarité nationale, touchant notamment des allocations et diverses autres aides spécifiques.

chtiencolere le 27 Février 2016 à 15h56

Bonjour
On l'a peut-être déjà dit ici, mais il faut le re-redire, : ces liste sont en ACCES LIBRE sur gallica.bnf.fr : Cherchez "personnes évacuées". Seulement elles n'ont pas été traduites en texte, à vous de chercher. Je l'ai fait pour mes concitoyens, c'est ..... long. Mais gratuit

Plan du site La Revue française de Généalogie