Haute-Loire : les archives de La Fayette et les recensements sont en ligne

Catégorie : Archives, Haute-Loire  |  le 04 Décembre 2012 par Guillaume de Morant

Sur le seul nom de La Fayette, les archives départementales de la Haute-Loire devraient remporter un vif succès avec la dernière mise à jour de leur site Internet. Les pages Web de cette institution viennent en effet d'intégrer et de compléter l'inventaire sommaire des archives du château de Chavaniac, maison natale de l'illustre général, héros de l'indépendance américaine.

Chercheurs et généalogistes peuvent donc explorer à distance l'inventaire des richesses des archives du château. La demeure était restée dans la famille La Fayette jusqu'en 1917, date de son rachat par un industriel américain au nom de l'association "Memorial Lafayette". Celle-ci a consacré une fortune pour le rénover de fond en combles afin d’abriter les collections historiques glanées des deux côtés de l'Atlantique. La gestion du château a été confiée en 2009 au Conseil Général et ses archives sont désormais gérées par les Archives départementales.

Ce fonds est très riche et se compose des archives de la Fondation Lafayette (associations caritatives américaines nées pendant la Première Guerre mondiale), du Mémorial Lafayette (société américaine de bienfaisance et de secours des mutilés, aveugles et malades, femmes sans ressources), à l’origine également d’un musée permanent qui conserve des collections de documents originaux de Lafayette et de documents dédiés aux morts alliés de la Grande Guerre), du Préventorium Lafayette (institution prenant en charge enfants délicats et prétuberculeux) et du château de Chavaniac.

Attention, le fonds lui même n'est pas numérisé, à l'exception d'une sélection de 973 tirages photographiques argentiques, classés thématiquement en mars dernier et qui sont désormais consultables en ligne.

Mais le contenu du site Web des archives départementales de la Haute-Loire ne saurait se résumer à La Fayette. Un an après son lancement (avec état civil), le site vient d'ailleurs d'étoffer son offre. Les listes nominatives communales, numérisées en 2009, sont désormais accessibles en ligne. Cela représente au total 73.959 fichiers, soit environ 103.000 pages consultables. Cette collection se compose des premiers recensements de 1806 qui se présentent sous la forme de synthèses du nombre total d’habitants par village, et des listes nominatives communales, plus tardives mais aussi plus complètes, qui précisent les noms des habitants dès 1846, parfois dès 1836.

Avec ou sans La Fayette, chercheurs et généalogistes sauront suivre à la trace leurs aïeux grâce à ces nouvelles collections disponibles en ligne !

Liens :

Et aussi :

1 commentaire

BRASSIER Danièle le 4 Décembre 2012 à 21h32

Pour moi dont la famille est à 50 % originaire de la Haute-Loire, c'est une très bonne nouvelle qui va me permettre de compléter ma généalogie. Je fréquente déjà assidument le site qui est très bien fait.

Plan du site La Revue française de Généalogie