Indre-et-Loire : l'état civil enfin en ligne, mais en partie

Catégorie : Archives, Indre-et-Loire  |  le 01 Juillet 2013 par Guillaume de Morant

En Indre-et-Loire, vous allez enfin pouvoir faire votre généalogie dans le bon sens ! En effet, avec l'arrivée d'une partie de l'état civil post-révolutionnaire, le portail des archives complète ses fonds en ligne et rétablit un ordre logique. Car jusqu'ici, seuls les fonds les plus anciens, les registres paroissiaux, étaient en ligne. Depuis le 24 juin 2013, les fonds numérisés proposés sur le site des archives se sont sérieusement étoffés -et rajeunis- avec les actes de naissances, mariages et décès des communes d'Abilly à Chargé, postérieurs à 1792.

Les généalogistes noteront l'interprétation des instructions de la CNIL par les archives d'Indre-et-Loire. Les actes de naissance sont en ligne jusqu'à 1905, les mariages vont jusqu'à 1937 et les décès jusqu'à 1950 environ, pour ces derniers, la date est variable selon les communes. La CNIL prescrit (bien prescrit, car il ne s'agit que d'une instruction qui ne saurait en aucun cas remplacer le code du patrimoine) un délai de communication sur Internet de 25 ans pour les décès, 75 ans pour les mariages sans occultation des mentions, 100 ans pour les naissances sans occultation des mentions. En revanche, les listes nominatives de recensement des années 1921, 1926, 1931 et 1936 ont été retirées de l'accès sur Internet, en vertu de la même instruction de la CNIL.

Même s'il manque encore de nombreuses communes (de la lettre C à la fin), cette mise en ligne est saluée par tous ceux dont les ancêtres sont à chercher dans ce département. Elle est complétée par une mise à jour des tables décennales (pour toutes les communes), ajoutant les décennies 1903-1912 à 1923-1932. En outre, certaines tables décennales lacunaires de la période 1792-1902 ont été ajoutées. Enfin, quelques corrections et ajouts ont été apportés aux actes de baptêmes, mariages, sépultures, déjà présents depuis de nombreuses années sur le portail.
La mise à jour s'accompagne d'autres mises en ligne : les plans parcellaires du cadastre napoléonien et les minutes notariales tourangelles du XVe siècle. Une véritable bouffée d'oxygène généalogique pour les chercheurs d'ancêtres de touraine !

Liens

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie