Le Mémorial de la Shoah organise une collecte d'archives en régions

Catégorie : Nouveautés, Gironde  |  le 06 Février 2014 par Véronique Tison

Précurseur en matière de collecte d’archives familiales, le Mémorial de la Shoah a institué de longue date un accueil pour les donateurs le mardi après-midi dans ses locaux parisiens. Pour la première fois, son équipe de documentalistes va à la rencontre du public de province avec des déplacements prévus dans une vingtaine de villes tout au long de 2014.

L’objectif est double, nous a expliqué Lior Smadja, responsable de la photothèque du Mémorial en charge de l’opération : atteindre des personnes qui ne peuvent se rendre à Paris, et élargir le spectre du fonds documentaire du Mémorial, par la force des choses centré sur Paris et sa banlieue.

La collecte, organisée en partenariat avec le service Passerelles du Fonds social juif unifié – organisation à fort maillage local qui accompagne les survivants des persécutions anti-juives – est précédée une semaine avant par une conférence au cours de laquelle les responsables du Mémorial sensibilisent le public et expliquent le déroulement des opérations.

Concrètement, le Mémorial recherche des documents d’ordre privé couvrant la période de 1880 à 1948 : photographies, mais aussi lettres, journaux, correspondance et autres papiers, cartes d’identité, passeports, dessins etc., en excluant les documents administratifs qu’il possède déjà en grand nombre. Selon la volonté des familles, les documents sont soit reproduits sur place et rendus immédiatement, soit déposés au Centre de documentation juive contemporaine qui est partie intégrante du Mémorial et a pour objectif de sauvegarder la mémoire des Juifs de France, d’Europe et d’Afrique du Nord.

Une première opération à Lyon a attiré 45 donateurs. Lior Smadja et son équipe seront à Bordeaux du 9 au 11 février puis enchaîneront avec les autres villes selon le calendrier suivant :

  • Nice : 10 mars
  • Cannes : 11 mars
  • Marseille : 1er et 2 avril
  • Deauville : 6 mai
  • Tours : 28 mai
  • Strasbourg : 11 et 12 juin
  • Nancy : 16 juin
  • Metz : 17 juin
  • Angers : 30 juin
  • Rennes : 2 juillet
  • Nantes : 3 juillet
  • Clermont-Ferrand : 8 juillet
  • Lille : 8 septembre

Amiens, Ajaccio, Biarritz, Dijon, Pau, Bayonne et Grenoble seront aussi concernées à partir du mois de septembre, selon un calendrier à établir.

Le Mémorial de la Shoah a mis en place sur son site internet une page dédiée à la collecte où figurent toutes les informations pratiques : www.memorialdelashoah.org/index.php/fr/archives-et-documentations/collecte-nationale-2014

1 commentaire

Michelle Sabatier le 18 Avril 2014 à 09h45

Il est curieux que le Mémorial ne se déplace pas en Languedoc-Roussillon, notamment à Nîmes quand on sait le nombre de Juifs qui ont été accueillis dans les Cévennes pendant la dernière guerre. C'est peut-être prévu en fin d'année ?

Plan du site La Revue française de Généalogie