Soldats belges sur Internet : deux bases de données pour retrouver leur trace

Catégorie : Médias Web, Belgique  |  le 28 Avril 2014 par Guillaume de Morant

Taille 1,65 m, visage ovale, front couvert, yeux châtains, nez aquilin... Près de 20.000 noms et descriptions de soldats belges ayant combattu parmi les armées de Napoléon entre 1800 et 1815 sont disponibles sur GeneaNet gratuitement. Ces relevés sont exceptionnels et contiennent, en plus des dates de naissance et décès, le signalement du soldat avec sa description physique, ses états de service et ses distinctions.

Ils ont été effectués par M. Maes de l’Association Belge Napoléonienne, M. Hoogstoel (aujourd'hui décédé), et M. Draps. Ils sont diffusés par GeneaNet via la rubrique "Relevés collaboratifs" de façon libre et gratuite. La rubrique est accessible via l'onglet "Rechercher", puis "Dans les archives et les relevés" et "Relevés collaboratifs" ( ou directement par ce lien), mais pour accéder aux noms en entier, il faut être inscrit sur le portail (c'est gratuit).

Une autre initiative, belge celle-ci, met en valeur le travail du Musée Royal de l’Armée et d'Histoire Militaire (MRA) à Bruxelles. Les archives de ce musée permettent de consulter les dossiers personnels de 250.000 militaires belges. Cette base de données (accessible par ce lien) ( www.klm-mra.be) concerne, pour l’heure, les officiers, sous-officiers et soldats nés entre 1845 et 1888 (comprenant donc ceux de la Grande Guerre) et dont les noms commencent par les lettres A à K et T à Z. Dans quelques semaines, les autres lettres seront couvertes.

Le musée, réputé mondialement pour ses collections de 14-18 est victime de son succès, car la salle de lecture ne compte que 30 places. La mise en ligne de cette base de données va permettre d’accélérer les consultations, la base de données permettant alors de réserver une place pour consulter le dossier du soldat concerné. En effet, il n'est pas envisagé de numériser les dossiers « physiques », n'intéressant parfois qu'une personne de la famille, d’autres mises en ligne étant prioritaires. Toutefois, un partenariat avec l'association Geniwal a été passé et des bénévoles se proposent d'aller photographier le dossier contre une indemnité. Renseignements : écrire un mail à Geniwal.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie