A Roubaix, les formidables archives du négociant François-Charles Briansiaux (1769-1825)

Catégorie : Expositions, Nord  |  le 09 Juin 2011 par Véronique Tison

Dans le cercle des historiens de l’économie, le fonds Briansiaux est considéré comme l’ensemble archivistique le plus complet que l’on puisse trouver en France – et sans doute dans le monde – sur la banque, le commerce, l’armement de navires, la course corsaire et l’assurance pendant le Consulat puis le Premier Empire.

Descendant de corsaires dunkerquois désargentés, François-Charles Briansiaux (1769-1825) s’installa à Lille, comprenant le premier quels bénéfices financiers et commerciaux il pouvait réaliser à partir de cette ville, carrefour du Nord de l’Europe, moins exposée que le port de Dunkerque aux dangers de guerre. D’abord spécialisée dans les productions locales, sa maison de commerce étendit son négoce puis diversifia progressivement ses activités vers l’assurance, le courtage, l’armement maritime, la fourniture militaire, enfin l’escompte et la banque.

Les archives de Briansiaux, l’équivalent de 402 cartons et registres remis par ses descendants aux Archives nationales en 1949, retracent cette ascension fulgurante et reflètent les transformations économiques pendant la Révolution et l’Empire : ouverture de nouveaux débouchés pour le commerce, apparition d’outils comme le papier-monnaie, simplification des mesures avec l’avènement du système métrique. Un des clous de l’exposition est d’ailleurs un mètre-étalon en platine pur conservé depuis 1799 dans « l’Armoire de fer » des Archives nationales et présenté publiquement pour la première fois hors de Paris.

On découvre aussi un homme ouvert aux idées de son temps et très attaché aux siens. Les nombreux papiers de famille et témoignages de la vie quotidienne raviront les amateurs d’archives et de généalogie.

Jusqu’au 15 septembre 2011 aux Archives nationales du monde du travail à Roubaix (ANMT)
Métro Eurotéléport, entrée Rond-Point de l’Europe
Du lundi au vendredi de 13h à 17h, entrée plein tarif 6 euros, demi-tarif 3 euros.

Briansiaux2

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie