La Rafle du Vel d'Hiv, les archives de la police

Catégorie : Expositions, Paris  |  le 16 Juillet 2012 par Véronique Tison

« Quelque chose se prépare, quelque chose qui sera une tragédie. La tragédie, peut-être », écrivait la jeune Hélène Berr dans son Journal le mercredi 15 juillet 1942 au soir.

Au matin du 16 juillet, commence la rafle. Plus de 13.000 juifs, hommes, femmes, enfants, sont arrêtés par la police française et parqués au Vélodrome d’Hiver, dans le 15e arrondissement, d’où ils sont évacués ensuite - les derniers après cinq jours - vers des camps d’internement, antichambres de la déportation. L’événement eut un retentissement considérable, par son horreur mais aussi parce qu’il réveilla les consciences et contribua à retourner l’opinion publique contre les persécutions anti-juives.

Dans le cadre de la commémoration de la rafle, la Mairie du 3e arrondissement et l’association Histoire & Mémoire du IIIe présentent, en partenariat avec la Préfecture de Police, une exposition sur l’histoire de l’arrondissement sous l’occupation.

Des archives conservées par la Préfecture de Police y sont présentées pour la première fois : registres analytiques de mains-courantes, relevés du recensement de la population juive effectué en octobre 1940, listes d'émargement établies lors de la remise de l'étoile jaune en juin 1942. On peut aussi y voir des notes des Renseignements généraux sur l’état d’esprit de la population et d’autres pièces, comme la comptabilité des biens appartenant aux personnes internées au camp de Drancy.

L’exposition, qui se tient jusqu’au 15 septembre, est à mettre en parallèle avec celle que présente l’Hôtel de Ville sur les enfants juifs à Paris sous l’occupation.

La rafle du Vel d’Hiv, les archives de la police

Mairie du 3e arrondissement

2, rue Eugène Spuller 75003 PARIS

Tél 01 53 01 75 03

A lire aussi :

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie