1914-1922 : Calais lance une base de données des étrangers

Catégorie : 1914-18, Pas-de-Calais  |  le 31 Août 2012 par Guillaume de Morant

Calais prépare les commémorations du centième anniversaire de 1914-1918 et vient de publier une base des étrangers nés, mariés et décédés dans la ville durant la Grande Guerre. Plus de 7.000 actes d'état civil sont consultables sur le site Web des archives municipales. Un formulaire permet d'interroger la liste des actes de naissances, de mariages et de décès d'une trentaine de nationalité. Tous ces actes d'état civil ont été extraits des registres par les employés municipaux à une date indéterminée. "Nous ne savons pas exactement qui était le commanditaire de ce travail, la préfecture ou les autorités militaires, ni exactement à quelle date cela a été fait, mais nous avons souhaité donner cet éclairage sur l'intense activité de la ville durant le premier conflit mondial", explique Noël Gavignet, le directeur des archives municipales.

Avant et après la bataille d'Arras qui eu lieu en avril et mai 1917, Calais s'est trouvée comme ligne de front et a servi de base militaire pour les troupes anglaises et belges qui s'y étaient repliées. Durant tout le conflit, la ville a été intensément bombardée, ce qui n'a pas empêché la vie de continuer... La base de données est constituée principalement d'actes de décès de militaires étrangers sur terre et en mer (des cadavres retrouvés sur les plages notamment...), mais aussi d'une part de mariages et de naissances de migrants. On peut ainsi constater l'agrandissement de nombreuses familles de réfugiés belges à Calais durant la guerre, mais aussi le mariage de soldats étrangers.

"Plus de trente nationalités composent cet ensemble d'actes que nous avons retrouvés dans nos collections, tandis que les archives départementales disposaient d'une ébauche de ce travail pour l'année 1914", poursuit le directeur. Il restait à numériser ces actes et à les indexer, ce qui a été possible entre autres par la venue d'un stagiaire, pour aboutir à la mise en ligne de la base de données. Celle-ci est exhaustive, constituée exclusivement d'actes de plus de 75 ans, exempts de toutes mentions marginales, puisqu'il s'agit de copies des actes originaux. Elle peut être interrogée librement par nom, nationalité ou date et chaque acte est ensuite affiché en format PDF. Avant la fin de l'année, un forum sera ajouté afin de permettre de créer des échanges sur ce thème.

A voir :

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie