Le Grand Mémorial des soldats de la grande guerre s'enrichit

Catégorie : 1914-18, Cantal  |  le 11 Avril 2016 par Guillaume de Morant

La base nationale des registres matricules Le Grand Mémorial vient de s'enrichir avec l'arrivée de 280.320 poilus supplémentaires. Il s'agit des registres matricules indexés en provenance de quatre nouveaux services d'archives départementales. Il y a le Cantal avec 33.827 fiches correspondant aux classes 1887-1900. La Corse-du-Sud conserve les fiches des Poilus pour toute la Corse puisque celle-ci était département unique à l'époque de la Grande guerre et proposent désormais un accès à 88.750 documents. L'Oise met à disposition les fiches de tous les combattants de la Grande Guerre enregistrés dans le département, soit 106 132 soldats. Enfin, l'Yonne grâce à l' indexation collaborative pratiquée par les internautes, propose 31.611 fiches, nombre destiné à s'accroître régulièrement.

L'enrichissement du Grand Mémorial est également due à l'augmentation de bases déjà existantes. Ainsi, les bases des Archives de la Somme et du Tarn couvrent dorénavant toute la période concernant les conscrits de 14-18. L'ajout des classes 1900 et 1912 pour la Somme porte le nombre de fiches individuelles issues de ce service à 132.824, et des classes 1919 à 1921 pour le Tarn, à 109.169 fiches. La base des Archives départementales du Vaucluse a, quant à elle, été mise à jour pour optimiser la navigation dans ses ressources en ligne.

Ces nouvelles entrées portent le Grand Mémorial à plus de 2,4 millions de poilus ainsi qu'à l'ensemble des 1,3 million de fiches des Morts pour la France. Tous les départements présents étant indexés par au moins le patronyme, retrouver un soldat devient ainsi un jeu d'enfant : il suffit, pour les départements concernés, de taper son nom dans le moteur de recherche !

Liens

A lire

1 commentaire

Georges Gonin le 26 Avril 2016 à 19h01

Bonjour, je suis heureux de voir que chaque jour la base du Grand Mémorial s'enrichit et permet de compléter ses recherches; par contre je ne voie rien arriver sur les morts pour la France et les registres matricules des gens des protectorats du Maroc et de la Tunisie. Avez vous vous une idée des raisons pour lesquelles rein n'est publié? amicalement, georges

Plan du site La Revue française de Généalogie