Dernière ligne droite pour le site Web des archives du Gard !

Catégorie : Archives, Gard  |  le 06 Janvier 2016 par Guillaume de Morant

Ce sont les derniers réglages, les agents sont en cours de formation, les ultimes ajustements se font avant le lancement officiel du site Internet des Archives du Gard "d'ici quelques semaines", nous promet-on aux archives à Nîmes. Car s'il est encore trop tôt pour avancer une date, les choses ont beaucoup avancé depuis les derniers mois de 2015 pour l'un des derniers départements métropolitains à ne rien proposer sur Internet aux chercheurs et généalogistes.

La situation du Gard est même complètement débloquée puisque se mènent simultanément trois opérations financées sur trois ans : la mise en place du site, une intense campagne de numérisation concernant à la fois les registres d'état civil et les registres matricules militaires et la publication d'instruments de recherche. Les archives du Gard utilisent la nouvelle plateforme de visualisation des fichiers développée par la société Anaphore et baptisée "Bach". Le moteur de recherche, très visuel, permet notamment une recherche cartographique.

Certains internautes ont même eu la primeur de visualiser sur un site provisoire quelques registres matricules. Mais pour ne pas saturer celui-ci, il nous a été demandé de ne pas en publier l'adresse de consultation. Une demande à laquelle nous accédons volontiers : en effet, ces registres ne sont pas encore au complet, parfois mal classés et les serveurs ne survivraient pas à un boom de fréquentation. De quoi nourrir beaucoup de frustrations si ce site provisoire venait à s'écrouler...

Le site définitif tant attendu livrera dans un premier temps les registres matricules militaires indexés au patronyme. Une simplification très appréciée, puisqu'elle permet en quelques clics de retrouver le parcours d'un soldat et d'épargner de longues minutes d'épluchage des tables alphabétiques, puis des registres eux mêmes avant de trouver la bonne feuille. A noter que le bureau de recrutement de Pont-Saint-Esprit recouvrait également le sud de l'Ardèche. Des soldats de ce département seront donc à rechercher dans le Gard.

Pour l'état civil, la campagne de numérisation des microfilms des Mormons s'est achevée, elle se complète à présent d'une numérisation des originaux lorsque les films étaient détériorés ou de mauvaise qualité et même d'une numérisation de complément d'après des originaux déposés par les archives municipales. Cette phase est en cours, à l'issue, on devrait pouvoir consulter l'état civil ancien du Gard sur le nouveau site. Tout est une question de patience...

Liens :

11 commentaires

dancer le 12 Juin 2016 à 23h55

On s'en moque de la qualité, on s'en moque qu'ils aient fini de numériser, on a aucun besoin d'un logiciel Anaphore ou quoi que ce soit, on a juste besoin des images sur un site commune par commune avec le récap de ce qui est sur le site et de ce qui n'y est pas et c'est tout, inutile de nous faire perdre des années en jetant pas la fenêtre l'argent public, ça ne sert à rien.
Méfiez vous des départements comme les Hautes Pyrénées qui ont mis 3 fois rien en ligne sans dire que tout le reste existe.

Nicole le 6 Juin 2016 à 15h17

Toujours rien...... ça fait 6 mois.... sniff!

Plan du site La Revue française de Généalogie