Doubs : derniers inventaires disponibles en ligne...

Catégorie : Archives, Doubs  |  le 20 Avril 2017 par Guillaume de Morant

En avril 2017, les internautes ont été ravis d'apprendre que les archives du Doubs recensaient les derniers inventaires mis en ligne au format EAD et accessibles via leur portail de recherche. Il s'agit de documents numérisés comme l'intégralité des atlas du cadastre napoléonien, un complément des registres matricules militaire de 1860 à 1886, des archives communales de Sainte-Colombe.

En mars 2017, c'étaient le dossier numérisé d'instituteur du caporal Jules Peugeot et les archives notariales versées par les études de Pontarlier et de Levier, tandis qu'en février, l'inventaire des archives de l'École normale d'institutrices de Besançon rejoignait le site et qu'en janvier 2017, c'était le tour des Bureaux de l'Enregistrement de Besançon est et ouest et de l'inventaire de la Vicomté et ancienne mairie de Besançon. Que du bien, que du bon, sauf que... l'état civil est toujours aux abonnés absents !

Si l'on excepte la présence des tables décennales de l'état civil, porte d'entrée incontournable à la recherche généalogique, il n'y a pas d'état civil à proprement parler, numérisé et disponible en ligne dans le Doubs, et encore moins de registres paroissiaux plus anciens. Le Doubs fait ainsi partie de la poignée de départements irréductibles où l'état civil ne fait visiblement pas partie des priorités, comme on peut le lire sur le message suivant : "Attention : les registres de l'état civil du département du Doubs ne sont pas numérisés et ne le seront ni à court, ni à moyen terme".

Pourtant, ce n'est pas faute, pour les archives du Doubs, de s'activer pour numériser et mettre en ligne d'autres documents. Ainsi, actuellement passent sous les scanners les listes départementales et les registres matricules de 1860 à 1886, dont la mise en ligne en cours ; les listes nominatives des recensements de population, dont la mise en ligne prévue d’ici avril 2017 (donc maintenant) ; les archives conservées dans les archives des communes déposées aux AD du Doubs pour la période de 1831 à 1901 ; les plans du cadastre napoléonien pour la période de 1946 à 1968 dont la mise en ligne est prévue d’ici juin 2017.

Liens

Portail des archives du Doubs

4 commentaires

JCE le 10 Juillet 2017 à 11h12

Lorsque vous voulevez le problème à Besançon on vous renvoie vers une association locale, qui facture ses informations. Est-ce bien normal ?

Loimik le 21 Avril 2017 à 20h22

On parle des gardois là, pas des Cévenols en règle générale. D'ailleurs les numérisations de Lozère sont complètes et fonctionnelles.

Plan du site La Revue française de Généalogie