Encore un registre paroissial en vente sur eBay aux Etats-Unis

Catégorie : Archives, Manche  |  le 19 Juin 2017 par Guillaume de Morant

C'est par les réseaux sociaux que l'alerte a été lancée. Une annonce publiée sur Ebay aux Etats-Unis fait réagir les internautes ce lundi 19 juin 2017 : "à vendre, un incroyable registre de 337 ans en plutôt mauvais état (...), certaines pages ont reçu du liquide, mais elles semblent lisibles si vous savez déchiffrer l'écriture manuscrite". La mise à prix est de 400 dollars, pour plus de renseignements, contacter le vendeur qui publie quelques photos.

On y découvre ce qui ressemble incontestablement à un registre paroissial français du XVIIe siècle : couverture en peau, timbres fiscaux de l'époque, écriture manuscrite en français peu lisible et même les dates : ce sont des actes paroissiaux datant de 1680 à 1681. Mis sur la piste, plusieurs internautes sont arrivés à la même conclusion : il s'agit d'un registre de la paroisse de La Ronde-Haye dans la Manche. Tout concorde, y compris les dates puisque les registres numérisés des archives de la Manche démarre pour cette paroisse précisément en 1682. Il s'agirait donc du chaînon manquant.

Contacté, le directeur des archives de la Manche dit avoir été alerté dès ce matin : "Nous avons découvert l'existence de cette vente aux enchères et nous sommes en train de faire notre petite enquête", raconte Jean-Baptiste Auzel. "Si notre enquête le vérifie, il s'agirait d'un document soustrait à une époque indéterminée des fonds publics. Nous allons entamer les démarches pour tenter de le récupérer". Deux possibilités s'offrent désormais aux archives de la Manche : procéder à une revendication officielle, une démarche sans doute très difficile à mettre en oeuvre, puisque le vendeur semble établi aux Etats-Unis, ou bien acheter directement le registre.

Toutefois cette dernière option se heurte à la lenteur et à la lourdeur du processus administratif : "Rien n'est prévu pour répondre à une enchère, il faudrait voter un budget inconnu à l'avance puisqu'on ne connaît pas le résultat final d'une enchère", poursuit le directeur. "Si aucune solution administrative n'était trouvée, nous pourrions demander à une fondation, une association ou même un particulier de l'acquérir à notre place et de nous le céder ensuite", conclut Jean-Baptiste Auzel.

Retrouver des archives publiques arrive régulièrement. Il y a deux ans, les archives de la Manche avaient eu la surprise de recevoir par courrier postal un registre paroissial envoyé par un donateur anonyme. Plus récemment, deux affaires de revendication d'archives publiques ont abouti dans le Var, notamment pour un registre de Saint-Tropez.

Liens

Sur Facebook, les échanges des généalogistes indignés :

8 commentaires

Marc le 21 Juin 2017 à 12h55

Récupéré (voir volé) pendant le débarquement ?

Balthazar le 20 Juin 2017 à 20h34

@Corentin : Lorsque j'ai consulté l'annonce hier, l'article y était considéré comme vendu. Etait-ce une façon pour le vendeur de retirer rapidement l'objet de la vente ?

Plan du site La Revue française de Généalogie