Etat civil en ligne des Hauts-de-Seine : peut mieux faire !

Catégorie : Archives, Hauts-de-Seine  |  le 16 Septembre 2012 par Guillaume de Morant

Nouveau : après les tables décennales, voici l'état civil ancien des Hauts-de-Seine qui vient d'être publié sur le site Internet des archives départementales. Tout comme les tables décennales, déjà en ligne depuis janvier dernier, l'état civil couvre la période des années 1793 à 1885, soit 300.000 images de registres. Et concernant l'étendue géographique, il s'agit de 32 communes sur les 36 que compte ce département. Les Hauts-de-Seine, dont on sait qu'il s'agit du plus riche département de France est paradoxalement celui qui compte le moins de communes et figure parmi les départements les plus jeunes, créé en 1964 de la scission des grands département de la Seine et de la Seine-et-Oise. Les 4 communes manquantes sont celles dont la création est récente : Malakoff, créée le 8 novembre 1883, Bois-Colombes créée le 13 mars 1896, La Garenne-Colombes, créée le 2 mai 1910 et Villeneuve-la-Garenne créée en 1927.

Dans les choix des archives des Hauts-de-Seine, on peut regretter deux choses. L'une, technique concerne la piètre qualité des microfilms ayant servi de support à la numérisation. Elle rend certains registres difficilement lisibles et l'impression est renforcée par la visionneuse peu souple ni très maniable. Vu le nombre de communes peu important, le département aurait peut-être pu financer une vraie numérisation à partir des documents originaux ?

L'autre regret a trait aux dates retenues pour la mise en ligne des registres d'état civil qui s'arrêtent à 1885. Le plus grand développement démographique des Hauts-de-Seine s'est précisément déroulé dans la période qui ne figure pas en ligne, soit des années 1880 aux années 1930. Quel dommage que les archives n'aient pas continué la publication en poussant par exemple jusqu'à 1912 comme l'y autorise désormais la CNIL ? Mais peut-être que ce projet pourra être mené à bien dans le cadre du déménagement, actuellement étudié, des archives de Nanterre vers Saint-Cloud ?

En manipulant ces registres virtuels, le généalogiste en ressort avec le goût un peu amer de la déception, en se disant du département le plus riche de France : "peut mieux faire" !

Liens :

8 commentaires

marie delmonaco le 18 Mars 2014 à 18h40

les archives antérieures à 1793 existent elles encore ?? si oui à quand leur numérisation ?

PHILIPPE le 23 Février 2014 à 15h03

j'ai passé une grande partie de mon après midi a rechercher un mariage entre 1890 et 1894 je suis bien arrivée sur les années correspondantes mais pas une flèche pour faire avancer les actes dans le registres peut être pouvez vous me dire comment faire merci d'avance

Plan du site La Revue française de Généalogie