Grenoble, l'état civil de 1913 et 1914 est en ligne

Catégorie : Archives, Isère  |  le 02 Mai 2017 par Guillaume de Morant

La ville de Grenoble poursuit ses mises en ligne de registres numérisés de l'état civil. Ce sont à présent les années 1913 et 1914 qui ont rejoint le site, pour le plus grand bonheur des généalogistes qui ont leurs ancêtres proches, nés, mariés ou décédés dans le chef-lieu de l'Isère. C'est ainsi tout un corpus qu'offrent en ligne les archives de la ville avec à la fois de l'état civil et des registres paroissiaux (tous les registres ne sont pas encore numérisés), des tables décennales, des listes électorales, des listes d'émargement, des recensements de population, des recensements militaires... sans oublier la possibilité de rechercher dans les inventaires en ligne.

Lors du dernier lancement en mai 2016, nous avions souligné que la recherche n'était pas toujours évidente, notamment dans les registres paroissiaux. L'outil Thot ne permettait pas -et ne permet toujours pas- d'effectuer une recherche en sélectionnant uniquement une paroisse. Toutefois, des améliorations semblent avoir été apportées, car la délimitation par date semble aujourd'hui mieux fonctionner. En indiquant une période ce ne sont plus des dizaines de réponses que le système Thot nous présente, mais un choix restreint rendant la recherche beaucoup moins astreignante.

La visionneuse a elle aussi été améliorée, puisque ses dysfonctionnements constatés il y a un an ont été résolus, notamment avec le navigateur Chrome pour les Mac et Microsoft Edge pour Windows 10. Toutefois, la visionneuse est une chose et la recherche dans les fonds est une autre : avec le navigateur Chrome, le plus utilisé désormais par les internautes, il n'est toujours pas possible d'afficher les formulaires correctement, par exemple, impossible de remplir le champ mots libre (mais c'est possible avec Firefox).

Certes, il est difficile pour un service d'archives de répondre à toutes les demandes, mais nous continuons à regretter le choix d'un outil aussi lourd et peu compatible et cela ne va pas aller en s'améliorant. Alors que les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à se servir de petits écrans de smartphones ou de tablettes pour mener leurs recherches en mobilité, cela est tout simplement impossible d'afficher un registre sur une tablette iPad : c'est incompatible.

Liens

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie