Haute-Vienne en ligne : il faudra attendre 2014 !

Catégorie : Archives, Haute-Vienne  |  le 05 Mars 2013 par Guillaume de Morant

On ne sait pas encore quel département sera le dernier à publier son état civil ancien sur Internet,mais une chose est sûre, la Haute-Vienne sera sur le podium. Ce ne sera pas avant la fin 2014, selon le site Web des archives départementales. Et ce n'est pas la pétition lancée en février et qui a déjà recueilli plus de 4700 signatures qui devrait bousculer ce calendrier...

L'information est confirmée par un article du journal Le Populaire du Centre qui revient sur les raisons et tente de donner des explications. Car les archives de la Haute-Vienne jouent de malchance. Elles viennent de sortir d'une longue bataille de 3 ans qui les a opposées à un ennemi insidieux, les moisissures. La guerre n'est pas tout à fait terminée, comme l'indique ce message du 24 octobre dernier évoquant une nouvelle contamination frappant certains magasins, elle reste toutefois limitée et contenue.

Et désormais, tous les personnels sont affectés à la nouvelle priorité : la numérisation et la mise en ligne. Déjà plus de 1,2 million de documents sont passés sous les scanners, mais il y a encore un énorme travail de numérisation (une caméra va être achetée), de vérification et d'indexation, indique la directrice par intérim (le directeur parti il y a plusieurs mois n'est toujours pas remplacé). Tout cela devrait déboucher sur une mise en ligne "à la fin 2014"...

Le calendrier paraît étonnamment long, car les archives de la Haute-Vienne disposent déjà d'un site Internet, où vous pouvez consulter depuis 2010 les 3500 plans du cadastre. Suggestion : au lieu de tout publier d'un coup, les archives pourraient peut-être procéder par étapes, comme l'ont fait d'autres départements ? Les tables decennales, pour faire patienter les généalogistes, puis l'état civil et/ou les registres paroissiaux par tranches de 30 communes ?

Liens

11 commentaires

John Patrick FANO le 18 Septembre 2014 à 10h12

Bonjour
je comprend vos impatiences, la généalogie est une science et la patience se doit d'être au Rdv
J'ai commencé mes recherches historique et généalogique sur mes ancêtres paternel et maternelle en 1962 et cela depuis l'Australie
Australie, Chine,France, Italie,Espagne, Angleterre,Hollande,Allemagne,Hongrie
Sur douze générations d'ascendance ,seules 3 sont nées , vécues, mariés , décédées, et inhumées dans le même Pays ( pas ville ou village!!!) . Dans ceux-ci pour la plupars tous est payant
la France en générale est sur le podium européeens.
La gratuité est automatiquement payé par la collectivité ...... Impôts ....ou Sponsors ou mieux encore ...... bénévoles
Best regards
John Patrick

BERTRAND Christiane le 29 Mars 2014 à 08h37

C'est sûr, vous serez sur le podium....que vous partagerez certainement avec la Gironde, la charente faisant payer (très cher) la consultation.
J'ai consulté sans aucun problème les archives du Cher, de la Vendée, de Paris, mais je bloque sur ma branche maternelle chez vous et les 2 départements cités plus haut.
Habitant la Provence, je ne peux doc pas me déplacer, merci pour votre pétition qui, semble-t-il va accélerer les choses.

Plan du site La Revue française de Généalogie