L'état civil de l'Indre à la vitesse de la fibre...

Catégorie : Archives, Indre  |  le 24 Juillet 2013 par Guillaume de Morant

C'est fait, le site Web des archives de l'Indre carbure à la vitesse de la lumière ou presque. Les serveurs informatiques sont désormais desservis par une fibre optique. L'information est digne d'être relayée, car dans ce département, une fois n'est pas coutume, c'était la technologie qui faisait barrage à la généalogie... Et bien des chercheurs d'ancêtres, lassés d'attendre l'affichage des actes pendant des heures avaient fini par renoncer.

Après un lancement raté en janvier 2012, quand les archives départementales de l'Indre avaient fait un rapide aller-retour sur le Web en mettant en ligne un module de consultation de l'état civil ancien et en le retirant après quelques heures, les généalogistes avaient repris espoir. L'attente avait duré quelques mois, puisque le visualiseur était de retour le 28 février. Même s'il avait beaucoup progressé en stabilité et en vitesse d'affichage, la faiblesse du débit global ne permettait toujours pas hélas, de répondre au nombre de consultations et d'obtenir un délai d'affichage décent.

C'est désormais chose faite, depuis le 12 juillet, tout fonctionne normalement, même avec une charge de service importante. Pour rappel, vous pouvez consulter sur le site de l'Indre, les registres paroissiaux et d'état civil depuis les origines (1576 pour les plus anciens) jusqu'à 1902, ainsi que les tables décennales. A cela s'ajoutent les recensements par canton de 1806 et de 1836 à 1901 et les plans cadastraux (1809-1850) et des cours de paléographie en ligne.

(merci à Raymond Dumazet pour cette info)

Le feuilleton raconté par les articles de la RFG :

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie