L'état civil de Lourdes en partie en ligne

Catégorie : Archives, Hautes-Pyrénées  |  le 25 Août 2011 par Guillaume de Morant

Info GeneInfos : Un généalogiste (professionnel) passionné, Jean-Loup Martinet a commencé à prendre en photo les actes d'état civil de Lourdes. Il partage son travail en proposant les images en consultation libre et gratuite sur son site Internet. La démarche vaut d'être saluée, car ni Lourdes, ni les archives du département des Hautes-Pyrénées ne proposent jusqu'à présent un tel service sur Internet. Notre généalogiste a donc pris les choses en main et son appareil photo vissé à l'œil a entrepris de numériser bénévolement l'intégralité des archives municipales de Lourdes, naissances, mariages et décès post-révolutionnaires, mais aussi les baptêmes, mariages et sépultures de l'ancien régime. Il indique vouloir mener ce travail jusqu'à son terme et en offrir l'accès libre et gratuit à tous.

Sur le plan technique, ici, nul besoin de visualisateur complexe, ni de pages à tourner. Les clichés des registres sont simplement scindés en petites unités facilement téléchargeables : par année, mois et type d'actes. Ainsi, à l'heure actuelle, vous pouvez consulter les années de 1901 à 1905 pour les mariages et les tables de mariages. Le reste sera mis en ligne au fur et à mesure du travail de numérisation de l'auteur. Un simple clic sur une période, par exemple 1903, mars-juin et vous voilà déjà en train de télécharger l'intégralité du registre ! Le format de fichier est du PDF, soit un format largement diffusé et facilement exploitable par les généalogistes.

Bien sûr, on se doute que la démarche de notre généalogiste n'est pas dénuée d'arrière-pensées. Après tout, il est généalogiste professionnel familial et il ne s'en cache pas. Voilà un moyen habile de se faire connaître auprès d'une potentielle clientèle, tout en offrant un service très apprécié aux généalogistes, d'autant plus qu'il est gratuit ! A l'heure de l'open data qui ébranle le Web généalogique, quand partout bruisse la peur de la réutilisation abusive des données publiques, voici un exemple très concret d'oeuvre au service du public, bénévole, pas tout à fait désintéressée, mais bien utile quand même !

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie