Les Archives de la Vienne récupèrent des actes grâce au concours du Cercle généalogique poitevin

Catégorie : Archives, Vienne  |  le 14 Juin 2011 par Charles Hervis

Registre de la paroisse Saint-Martial vendu sur eBay

Les fouineurs le savent bien : la vente illégale d'archives publiques est chose courante. Sur Internet, mais aussi dans les brocantes ou vide-greniers, il n'est pas rare de tomber sur des fragments d'actes paroissiaux ou des originaux d'actes notariés.

La directrice des Archives départementales de la Vienne, Mireille Jean, l'a récemment confirmé aux adhérents du Cercle généalogique poitevin (CGP), réunis en assemblée générale : "Souvent ce sont les usagers qui les signalent. Lorsque le vendeur est Français, cela ne pose pas de problème : s'il ne veut pas "faire affaire" avec les Archives départementales, une procédure juridique est engagée. Mais lorsqu'il est étranger, la loi ne s'applique pas." Ce fut notamment le cas pour les actes de l'Hôtel Dieu de Poitiers du 18e siècle vendus par un Britannique. "Il fallait donc acheter".

Pour mener à bien cette opération, l'administration poitevine a sollicité le concours du CGP : les Archives départementales ne possédant pas de moyens de paiement sur Internet, c'est l'association de généalogie qui est passée à la caisse pour récupérer le bien. Un achat que le département lui a bien sûr remboursé.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter

Photo : Registre de la paroisse Saint-Martial vendu sur eBay (puis retiré de la vente suite à l'intervention de généalogistes).

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie