Les fiches matricules militaires de l'Ille-et-Vilaine accessibles en ligne

Catégorie : Archives, Ille-et-Vilaine  |  le 18 Juillet 2014 par Guillaume de Morant

Après les tables de 1859 à 1926, voici les registres matricules de l'Ille-et-Vilaine en ligne, semble t-il de 1859 jusqu'à 1921. Armé de patience, vous pourrez retracer le parcours militaire de votre ancêtre ayant servi comme conscrit dans ce département. La patience est nécessaire, non pas en raison du délai d'affichage des images qui est très rapide, mais à cause du moteur de recherche un brin capricieux qui affiche les résultats dans un ordre qui lui est bien particulier. Cela nécessite donc quelques explications.

Déjà, pour accéder au formulaire des registres matricules, il faut comprendre où celui-ci se trouve dans le portail culturel proposé par les archives d'Ille-et-Vilaine. Il n'est pas très compliqué de le dénicher, mais encore faut-il le savoir : allez sur la page d'accueil, cliquez sur le dossier Généalogie et le voici ! C'est un formulaire partagé permettant d'accéder en même temps aux recensements de population, aux tables et aux registres matricules. Cochez la case qui vous intéresse, ici, il convient de commencer par les tables, puisque c'est avec celle-ci que vous allez accéder à un répertoire alphabatique des conscrits où vous noterez le numéro matricule de votre soldat. Muni de celui-ci, vous rechercherez ensuite dans les fiches matricules elles-même.

Les archives d'Ille-et-Vilaine vous ont facilité la tâche, vous pouvez accéder aux tables, soit par bureau de recrutement (Rennes, Vitré, Saint-Malo), soit par commune de résidence. Reconnaissons que ce tri par commune pour les tables et registres matricules est bien pratique et qu'il est rarement proposé sur les sites d'archives. Sélectionnez une commune en cliquant sur le point d'interrogation, un volet vous proposera une liste alphabétique. Cochez ensuite "uniquement les documents numérisés".

Surtout, avant de lancer la recherche, pensez à indiquer une période ou classe d'âge, sachant que les soldats étaient appelés à l'âge de 20 ans, vous devez ajouter 20 ans à leur date de naissance, même approximative. Faites-le, sinon le moteur de recherche va afficher les résultats dans un désordre déroutant : ni par numéro de cote, ni par date. De plus, l'action de tri par les petits triangles situés en haut de chaque colonne ne fera qu'ajouter de la confusion là où il y en a déjà beaucoup. Indiquez donc une date de recherche en amont sur le formulaire, cela sera plus simple, même si vous ne la connaissez pas, indiquez quand même une période approximative.

Notez que lorsque vous indiquez une table, le moteur de recherche affiche indifféremment une table ou un registre, si bien que vous devez quand même passer du temps pour vérifier la nature du document proposé dans les résultats de recherche. Que dire de cette mise en ligne des registres matricules par les archives d'Ille-et-Vilaine, sinon que ce travail est formidable et utile à tous les chercheurs, généalogistes et historiens puisque même les registres de la Grande guerre sont consultables ?

Mais que dire de Thot, ce système de gestion informatique libre proposé aux archivistes, sinon que c'est sans doute le moins performant, le plus déroutant et sans doute aussi le moins facile à utiliser de tous les systèmes de navigation dans les archives en ligne ? Et qu'il gâche franchement le plaisir de rechercher dans ce fonds d'un intérêt inestimable pour l'histoire du département ! Mais à la décharge de Thot, il présente l'avantage de ne pas être cher. En ces temps de disette financière des départements, c'est bien le seul argument qui plaide en sa faveur...

PS : les archives d'Ille-et-Vilaine annoncent pour bientôt un article de présentation et un tutoriel pour se rechercher dans les registres matricules : il sera le bienvenu !

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie