Un manuscrit de Jaurès préempté au bénéfice des Archives du Tarn

Catégorie : Archives, Tarn  |  le 30 Mai 2012 par Guillaume de Morant

Jean Jaurès et le Tarn, ce sont deux histoires tellement indissociables que l 'Etat a décidé de faire jouer son droit de préemption pour permettre à un manuscrit de l'homme politique de rester dans ce département. Cet écrit préparant en 1908 le Congrès de Toulouse de la SFIO (parti ancêtre du Parti socialiste) est considéré comme rare. Il était resté entre les mains d'une famille albigeoise et il a été récemment vendu aux enchères publiques à un collectionneur français pour le prix de 178.000 euros. C'est la somme dont devront s'acquitter l'Etat et le Conseil général du Tarn, puisque le principe de la préemption publique prévoit le droit de rachat au prix exact de la vente, si celle-ci a déjà eu lieu. Le manuscrit sera confié aux Archives départementales du Tarn et pourra ainsi être mis à disposition des chercheurs.

Préempter en mai 2012 un rare manuscrit d'un homme politique de gauche est-il un hasard ? Les observateurs verront dans le contexte politique actuel, l'origine du coup de pouce donné par l'Etat à cette acquisition. Et comme l'observe malicieusement le journal la Dépêche (dont Jean Jaurès fut un éditorialiste réputé), Thierry Carsenac, président du conseil général du Tarn est un camarade de longue date d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication… Mais ce détail ne choquera sans doute pas beaucoup les vrais chercheurs et les généalogistes, ceux qui par exemple s'intéressent au contexte politique de 1908 dans lequel ont vécu leurs grands-parents et arrières-grands-parents.

Image : Commons Wikimedia.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie