Un nouveau site Internet pour les Archives de Charente-Maritime

Catégorie : Archives, Charente-Maritime  |  le 12 Mai 2017 par Guillaume de Morant

Avant, le site Web des Archives départementales de la Charente-Maritime était intégré au "vaisseau amiral" du site institutionnel du département. Désormais, il vole de ses propres ailes et les internautes ne s'en plaignent pas. En plus de son changement de look, le portail nouveau s'adapte désormais à tous les usages et tous les formats d'écrans : ordinateur, tablette ou smartphone, toute l'information est accessible en ligne.

Le design a donc été revu, l'ergonomie du site aussi qui a été simplifiée afin de faciliter la navigation. Ainsi, l'accès aux documents numérisés est regroupé sous un même intitulé et une même rubrique. Merci pour les généalogistes ! On y retrouve environ 4,5 millions de pages numérisées qui étaient déjà présentes sur l'ancien site.

A savoir, de nombreux fonds d'intérêt généalogique : les registres paroissiaux, pastoraux, d'état civil ; les registres Matricules (1859-1921) avec les tables alphabétiques (1859-1929), des minutes de notaires de Jonzac, La Rochelle, Rochefort ; le contrôle des actes des notaires de 18 bureaux dont La Rochelle (1701-1791) et Royan (1702-1793), les registres de l'Amirauté de La Rochelle, Brouage et Louisbourg (Canada) ; des contrats d'engagement pour les Amériques et l'Afrique (1606-1758) ; des registres de la Chambre de commerce de La Rochelle (1719-1795).

A voir aussi en ligne, le cadastre napoléonien et le cadastre remembré ; des Terriers du XVIIe et XVIIIe siècle, de la presse charentaise-maritime pendant la Première Guerre Mondiale ; des affiches, cartes postales, cartes-photos de la Première guerre mondiale ; des photos de la Seconde guerre mondiale ; des affiches touristique et cartes postales des Chemins de fer ; un fonds de buvards publicitaires ; des cartes postales anciennes de la Charente-Maritime ; un fonds de cartes postales et de photographies des bagnes...

Enfin, vous pouvez préparer vos recherches en salle de lecture en consultant les inventaires sous forme électronique. Comme le dit une internaute, il ne manque plus que les recensements pour faciliter la vie des chercheurs en histoire charentaise !

Lien

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie