Dieudonné et les faussaires en généalogie

Catégorie : Célébrités, Morbihan  |  le 10 Janvier 2014 par Jean-Louis Beaucarnot

Arbre descendant

Me posant récemment des questions sur les origines de Dieudonné, j’ai vite appris qu’il était le fils d’une Bretonne, nommée Josiane Grué, et suis arrivé sur divers sites, au contenu pour le moins surprenant.

Tous, se recopiant, reprenaient l’information selon laquelle "le célèbre généalogiste Enguerrand de Quincampoix" expliquait que Josiane Grué est la fille de Marthe Hermann, elle-même fille d’Henriette Lewen, Alsacienne mais à l’époque citoyenne prussienne. Chose étonnante, Henriette est la fille du boucher de la ville de Bühl. Mais pas n’importe quelle boucherie, une boucherie Casher ! Et de préciser que ce boucher, se nommait Solomon Lewen et que les registres impériaux sont formels : son père était délégué rabbinique, diplômé de la Judaischen AltSchul de Frankfort comme l’atteste une pièce rare : une signature sur son livre de prière, probablement victime d’un calembour de ses camarades, et qui titre « Shlomo ist ein Schmock ».Ce qui permettait de conclure que Dieudonné est…Juif ! à 100% !

Ces affirmations ne peuvent évidemment que paraître suspectes : d’une part parce que l’on ne connaît aucun généalogiste nommé Enguerrand de Quincampoix, patronyme éteint depuis des siècles, et d’autre part parce que Lewen est un nom quasiment introuvable et que les archives des trois communes nommées Bühl (en Moselle et en Alsace) ne livrent aucun des personnages évoqués.

En fait, les GRUÉ étaient de vieille souche vendéenne (originaires de Soullans, où on peut remonter leur généalogie jusqu’à Pierre GRUÉ et Marguerite CHAUVET, marié vers 1710) et la mère de Josiane Grué, née GUYHUR, était de souche morbihannaise : elle avait des racines à Montoir-de-Bretagne, en Loire-Atlantique, et dans le Morbihan (à Saint-Servant, Cruguel, Guéhenno). Un arbre avec des PELLOQUIN, des DUPONT, des JOLY, des MOREAU et des BRIAND, mais sans aucun HERMANN ni LEWEN. Enraciné entre Noirmoutier, Montoir-de-Bretagne et nullement en Alsace.

Quelque soit l’opinion que l’on peut porter sur celui qui fait la une des journaux, il est nécessaire de dénoncer ces faussaires en généalogie.

13 commentaires

Loic le 5 Décembre 2015 à 16h02

En clair quand on sait que 50.000 hommes se sont succédé sur les seuls navires négriers Nantais durant tout le siècle des lumières, et que 16% des marins des équipages négriers Nantais et aussi 16% des capitaines de navires négriers Nantais étaient originaires des paroisses de Montoir-de-Bretagne principalement et de celles de Dognes et Saint-Nazaire, bah la famille de DIEUDONNE était elle même une famille qui a fortement participé à le traite négrière, comique quand on sait qu'il accuse les juifs d'avoir participé à la traite, alors que lui même à du sang de négrier, mdr !

Jacques Ghémard le 31 Janvier 2015 à 13h45

Vincent le 30 Janvier 2014 à 13h01 "Dois je rappeler que Juif est une religion ?" Ben non, ce n'est pas si simple, "juif" c'est effectivement l'appartenance à la religion juive mais "Juif" c'est l'appartenance au peuple juif par descendance ...

Plan du site La Revue française de Généalogie