Les racines familiales d'Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant

Catégorie : Célébrités, Vosges  |  le 13 Janvier 2013 par Jean-Louis Beaucarnot

Riva Trintignant Cannes

Paulette Germaine dite Emmanuelle RIVA est née à Cheniménil dans les Vosges, en 1927.

Elle est, comme je l’explique dans Le Journal du Dimanche de ce week-end, issue d’une famille modeste, et est exactement aux trois quarts vosgienne, par trois de ses grands-parents (Hacquard, Nourdin et Hollard) et pour un quart italienne, par son grand-père paternel, Alfred Riva, né à Monvalle, sur les bords du Lac Majeur, en 1877, fils de Charles et Angèle Franzetti.

On trouvera son arbre généalogique, au travers d’arbres déposés en ligne sur GeneaNet, dont ceux de :

Chose curieuse, elle descend par sa grand-mère maternelle, née HOLLARD, d’une famille RIVAT, quant à elle tout à fait vosgienne, puisqu’on peut la remonter à Herpelmont jusqu’au milieu du XVIe siècle (RIPVAT).

Par ailleurs, je cite deux parentés, parmi d’autres :

On pourrait ajouter deux autres cousinages : avec Jules Méline, président du Conseil sous la Troisième République (par les BABEL) et pour avoir beaucoup d’ancêtres dans la vallée de la Vologne, de très nombreuses fois avec l’infortuné petit Grégory Villemin, dont l’arbre généalogique est également en ligne sur Geneastar.

Passons à Jean-Louis TRINTIGNANT, son partenaire dans le fameux film primé Amour. Né à Piolenc, dans le Vaucluse, l'acteur porte un patronyme originaire de la région de Nîmes. Comme je l’explique également dans Le Journal du Dimanche, ses ancêtres étaient fabricants de faïence à Pont-Saint-Esprit (petit-fils de Ferdinand (alias Fernand) Trintignant, comme le montre sa généalogie ascendante en ligne sur GeneaNet, depuis un Jean Trintignan(t), né vers 1700, maître faïencier dans cette ville et époux de Thérèse Paulin, qui se trouve aussi être un ancêtre, par sa fille, Anne, épouse Mercier, des Bouvier, ancêtres directs de Jackie Kennedy (petite-fille de John Bouvier et Maud Sergent).

On ignore par contre les origines précises de ce Jean Trintignan(t), sachant que le patronyme semble avoir son berceau dans des localités des environs de Nîmes (Saint-Gervasy, Marguerittes).

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie