Les racines de Bourvil : une grande vadrouille généalogique !

Catégorie : Célébrités, Seine-Maritime  |  le 27 Juillet 2017 par Jean-Louis Beaucarnot

Bourvil - André Raimbourg

À 100 % Normand, à 100 % de Seine-Maritime et quasiment à 100 % Cauchois, Bourvil se nomme à l’état civil André Raimbourg : un patronyme manifestement monophylétique, porté aujourd’hui par une centaine de foyers français, essentiellement concentrés en Seine-Maritime et donc tous cousins plus ou moins proches de la star du cinéma.

André Raimbourg était né le 27 juillet 1917 à Prétot-Vicquemare, une toute petite commune du Pays-de-Caux, dans un ménage d’agriculteurs, exploitant, avec deux valets, une ferme de quarante hectares et possédant quatre chevaux et douze vaches. Le couple a déjà un fils de trois ans. Le mari, Albert, est mobilisé et décède l’année suivante à l’Hôpital du Havre, de la grippe espagnole, laissant son épouse, Eugénie, enceinte d’une petite fille. Celle-ci se remariera quelques années plus tard, en 1924, avec Joseph Ménard, agriculteur lui aussi, dans une commune située à une petite dizaine de kilomètres de Prétot, nommée Bourville, où l’enfant passera son enfance, dans une famille recomposée, et dont il prendra le nom pour pseudonyme, dès le début de sa carrière, en 1942, après avoir d’abord été "Andrel" et pour éviter toute confusion avec un cousin éloigné chansonnier, nommé Lucien Raimbourg (1903-1976).

Très attaché à ses racines, le héros du Cerveau et du Corniaud a une généalogie assez facile à trouver, présentée très sommairement sur Geneastar, plus détaillée dans plusieurs arbres mis en ligne sur Geneanet, dont ceux de Michel Blondelle et de Daniel Edde mais surtout avec le très bel arbre d’Henri Bernard.

Une généalogie dont l’observation confirme la concentration des racines dans un mouchoir de poche, entre Yvetot et Dieppe : 0uville l’Abbaye, Doudeville, Houdetot, Gonzecille Ermenouville, Amneville, Lindebeuf, Carville, Epallerville Besneville Saint-Laurent-en-Caux, Fontaine-le-Dun, Saint-Pierre-le-Viger , Saint-Vaast-Dieppedalle, ,Belleville-en-Caux, Ingouville…, avec des lignées et des patronymes locaux, comme RAIMBOURG, PECQUET, DEVAUX, BUQUET, JOUANNE, DUCLOS, VITTECOCQ, BOUGON…

La lignée patronymique est originaire de la commune de Carville-Pot-de-Fer, où les Raimbourg sont connus depuis Robert, né vers 1620, époux de Jeanne PICOT, dont le fils, Adrien, y épousera en 1670 Catherine GAGU. Un de leurs descendants se fixera vers 1765 dans la commune voisine de Doudeville, où il fera souche et sera l’ancêtre d’Albert, père de l’acteur, né quant à lui dans la commune voisine de Ouville-l’Abbaye et qui épousera Eugénie, native d’Houdetot.

Des familles paysannes classiques, sans surprise, hormis parfois quelques petits notables, dont les MASSIF, avec à la douzième génération Nicolas MASSIF, propriétaire à Ingouville, né à Paluel, fils de Louis, seigneur des Carreaux (1560-1607) et de Suzanne de DAMPIERRE, fille de Jacques, seigneur de Bardouillère. Un aïeul que les généalogistes font descendre à la 10e génération de Guillaume de Dampierre (1197-1241) et Marguerite de Hainaut, d’où l’arrivée dans l’arbre généalogique des BOURBON, BOURGOGNE, SAVOIE, BLOIS… et des comte de Champagne, avec Henri Ier, marié à Marie de France, fille du roi Louis VII et d’Aliénor d’Aquitaine : une grande vadrouille généalogique !

Photo par Kroon, Ron / Anefo, CC BY-SA 3.0 : https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27250940

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie