Fernand Champion, soldat au 161e RI, mon grand-père...

Catégorie : Hommage 14-18, Meuse  |  le 20 Avril 2017 par Fernand Champion

Fernand Champion

Soldat au 161e RI, mon grand-père, Fernand Champion (dont je porte le nom), né le 16 mars 1888 à Thillombois (55) n’est pas revenu, comme beaucoup d’autres, de cette « Grande guerre ».

Le 13 septembre 1915, il écrit à ma grand-mère : « Ma petite femme chérie, Tu sais je voudrai bien finir la guerre ou je suis, ça ne me ferait rien de faire l’exercice tous les jours, quand on n’entend pas plus que ça les marmites (NDLR : obus, bombes) ça me ferait plaisir et aussi quand on peut dormir toutes les nuits tranquillement. J’ai reçu une lettre de Drancy avec un billet de 5 Fr, je t’en remercie beaucoup, ça me fera passer un peu plus gaiement mon repos…. Je vais finir ma lettre car il est l’heure de la donner au vaguemestre. Embrasse tout le monde pour moi, fait un bécot sur les joues de notre petit ange adoré. Je t’embrasse tendrement. Fernand ».

Il sera tué quelques jours plus tard, le 27 septembre 1915 devant Sommepy, dans la Marne. On ne retrouvera pas son corps. Sa veuve recevra, en décembre suivant, un secours de 150 F.

Fernand  Champlon

Vous aussi, rendez hommage à vos aïeux - ou aïeules - qui ont participé à la Grande Guerre.
Envoyez-nous à rfgrfgeatmartinmediarfgedotfr un texte de présentation d’un maximum de 1 500 caractères, accompagné d’une photographie du personnage évoqué (en tenue militaire ou non), et des précisions suivantes : ses prénoms, nom, date et lieu de naissance, et éventuellement date et lieu de décès.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie