Du son ancien pour retrouver ce qu'écoutaient vos (proches) aïeux

Catégorie : Médias Web, France  |  le 25 Août 2017 par Guillaume de Morant

Préserver, rechercher et découvrir des vieux disques 78 tours, c'est possible grâce à la communauté (anglophone) The Great 78 Project. Et ils se font rares, ces antiques ronds de résine, surtout ceux qui n'ont pas d'intérêt commercial et qui n'ont donc pas été restaurés ni remasterisés, même si on estime que leur production a dépassé les 3 millions entre 1898 et les années 1950.

C'est pour les retrouver qu'a été lancé The Great 78 Project, sous l'égide du musée the ARChive of Contemporary Music (ARC) et de quelques internautes passionnés. Il y a déjà 20 collections accessibles sur le site dédié d'Internet Archive. Tout repose sur la contribution volontaire des internautes qui sont donc invités à enregistrer numériquement leurs vieux 78 tours et à partager leurs sons.

D'autres moyens de rejoindre le projet sont proposés : cela va du partage de connaissances, afin de compléter les métadonnées liées aux enregistrements, jusqu'au don de votre propres disques, afin qu'ils puissent être numérisés par d'autres. 200.000 disques ont déjà ainsi rejoint la collection, environ 50.000 sont déjà accessibles.

Le but est de mettre en lumière les goûts des collectionneurs de musique et de constituer ainsi une collection de référence numérique d'artistes et de genres sous-représentés. La numérisation rend cette musique plus communément accessible aux chercheurs sans nuire aux supports physique. The Great 78 Project tient à conserver le bruit et les imperfections de surface souvent très importants de ces disques 78 tours. Le son rien que le son !

Liens

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie