L'arbre généalogique universel Capedia dépasse les 700.000 personnes

Catégorie : Médias Web, France  |  le 28 Janvier 2016 par Guillaume de Morant

Capedia vient de dépasser la barre des 700.000 personnes ! Rare représentant de l'espèce des arbres généalogiques universels, Capedia recense les descendants, vivants ou non, du roi Hugues Capet. Il y a de tout chez Capedia, des rois, des mendiants, des princes, des gens ordinaires, des riches, des pauvres, car la généalogie abolit les frontières. Et peut être bientôt vous même, car la probabilité de descendre du célèbre Hugues Capet est très forte !

En vertu d'une loi statistique imparable, le doublement du nombre de nos ancêtres à chaque génération fait que nos chances sont très importantes de descendre d'un personnage ayant vécu autour de l'an 1000. Ce personnage peut être Hugues Capet, mais aussi n'importe quel autre ayant vécu à la même époque, à condition de connaître sa généalogie. C'est là qu'Hugues Capet est bien placé pour faire figure d'aïeul principal, car il répond à ces deux conditions...

Capedia progresse donc régulièrement et pour cause, la base de données est collaborative. Tout généalogiste peut se rattacher à l'un des personnages déjà présent et montrer par là même son lien avec l'ancêtre commun, le royal Hugues Capet. Capedia comporte également un volet héraldique avec plus de 200.000 individus dotés de l'un des 5.456 blasons.

Depuis ses débuts, Capedia (ou la Descendance capétienne) fonctionne sur un modèle mixte ou premium : la consultation en ligne est gratuite, mais des fonctionnalités supplémentaires sont proposées à ceux qui souscrivent à l'abonnement annuel (35 euros = saisie directe, accès à l'armorial, composition automatique de documents généalogiques, édition en PDF de tableaux généalogiques armoriés, etc. Pour 45 €, vous recevez en plus le Cd-Rom (Windows uniquement). Capedia est réalisé par le même éditeur que Bigenet.

Lien :

5 commentaires

Bernard PRIOULT le 21 Janvier 2017 à 10h17

Je suis très déçu de l'intransigeance de certains membres de Capedia qui refusent de corriger leurs erreurs même lorsqu'on leur donne des preuves irréfutables. Seul le membre de Capédia ayant saisi un personnage a le droit de faire une rectification (ce qui est bon) à condition qu'il accepte de le faire.

ruis le 31 Janvier 2016 à 08h41

Un site très intéressant à consulter; pour en faire partie, j'ai souscrit à un abonnement annuel à Noël 2015; je n'ai, à ce jour toujours pas reçu mes identifiants et mot de passe malgré plusieurs demandes.
Cordialement.

Plan du site La Revue française de Généalogie