Mondialisation généalogique : MyHeritage acquiert Geni.com

Catégorie : Médias Web  |  le 29 Novembre 2012 par Guillaume de Morant

Il y a des mouvements de troupes sur le front de la généalogie. Aux Etats-Unis, le portail d'origine israélienne MyHeritage (65 millions d'inscrits) vient d'acquérir son rival de toujours Geni.com (7 millions d'utilisateurs). Ce rachat vient s'inscrire dans la foulée d'une autre acquisition toute récente qui avait déjà secoué le petit monde des chercheurs d'ancêtres. Fin octobre, un autre géant de la généalogie, Ancestry avait été cédé pour la modique somme de 1,6 milliard de dollars au fonds de placement européen Permira...

MyHeritage l'a acheté, mais cela ne veut pas dire que Geni.com va disparaître. Au contraire, la communication officielle met bien en valeur les différences : les sites de MyHeritage et Geni.com resteront séparés et les utilisateurs de MyHeritage ne connaîtront aucun changement dans leur façon d’utiliser MyHeritage. Pour ceux de Geni.com, l'enrichissement viendra de la mise à disposition des systèmes de correspondances avec les arbres généalogiques de l'autre site grâce aux technologies Smart Matching et Record Matching. Pour la première fois, ils auront également accès à des données historiques.

Vu de France, le généalogiste aurait tendance à se dire que tout ce bruit, que ces ordres de grandeur démesurés ont peu de chance de le concerner. Erreur, la mondialisation de la généalogie, c'est maintenant ! En France, MyHeritage revendique 1 million d'inscrits, on ne connaît pas le nombre d'utilisateurs hexagonaux de Geni.com, mais il doit se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers. Mieux même, ce rachat pourrait donner de nouvelles ailes à MyHeritage pour aborder le marché français où il n'apparaît qu'à la troisième place, derrière GeneaNet et Genealogie.com.

Il se murmure également que MyHeritage n'aurait pas été indifférent à la technologie d'arbre universel développée par Geni.com. Dans cette sorte d'arbre généalogique mondial, chaque personne est unique et non pas répétée à chaque fois qu'elle apparaît dans un arbre déposé par un utilisateur, comme sur la majorité des portails actuels. Au niveau mondial, seuls les Mormons ont cette capacité d'intégrer des milliards d'individus de tous les pays, tous reliés (et sans doute bientôt consultable en ligne). En France, les leaders de la généalogie en ligne s'y intéressent, mais pour l'heure, seules deux bases de données un brin élitistes fonctionnent réellement selon ce principe : Roglo et Capedia. L'arbre universel comme aboutissement de la mondialisation ?

Liens :

6 commentaires

Olivier le 7 Juin 2013 à 13h52

Pas vraiement convaincu pour le moment par ces sites Geni et MyHeritage. Le seul point qui me ferait basculer sur un des deux serait un vrai arbre universel performant (avec import de gedcom). Pour l'instant Généanet me semble tourjours bien meilleur . Pourquoi ne pas intégrer une fonction d'arbre universel sur ce dernier ?

tomczyk le 7 Mai 2013 à 22h06

a nouveau je demande comment contacter la direction avant de deposer plainte merçi de me repondre

Plan du site La Revue française de Généalogie