Que retenir de RootsTech 2012 ?

Catégorie : Médias Web  |  le 10 Février 2012 par Sophie Boudarel (La Gazette des ancêtres)

RootsTech

Organisée par la société FamilySearch à Salt Lake City, RootsTech (Racines et Technologie) est la grande messe annuelle de la généalogie 2.0 aux États-Unis.
Durant trois jours, généalogistes et informaticiens se rencontrent. Pour les généalogistes c'est l'occasion de découvrir ce que les nouvelles technologies peuvent apporter à leurs recherches. Pour les informaticiens, c'est l'occasion d'entendre le point de vue de l'utilisateur, ses pratiques et ses besoins, et de faire ainsi évoluer son offre.

Intéressée par les nouvelles technologies et leur apport à la généalogie, j'ai suivi avec intérêt ce qui s'y passait.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, RootsTech n'est pas une immense vitrine de concepteurs d'applications ou autre logiciel de numérisation. Ce salon s'adresse aussi et surtout aux généalogistes, qu'ils connaissent le web 2.0 sur le bout des doigts ou qu'ils soient débutants en informatique.
Ce sont 4.000 personnes qui ont pu assister à des conférences allant de la présentation de matériel de pointe pour l'archivage, à l'intérêt d'utiliser Google+ en généalogie, en passant par les milles et unes raisons de créer un blog.
Tout est mis en place pour que chacun puisse échanger, découvrir et apprendre : conférences, ateliers, cybercafés.

Ce salon généalogique étant avant tout technologique, rien n'est laissé au hasard : couverture web avec un site dédié, live-stream (diffusion en direct de certaines conférences), sélection de bloggers officiels décrivant quotidiennement l'évènement. Le site de micro-blogging Tweeter n''a pas été oublié avec 2.000 tweets contenant l'étiquette (ou hashtag) #RootsTech échangés durant cette période (source : Topsy).

Il n'y a pas de grands évènements sans grandes annonces; parmi elles, l'évolution de la norme Gedcom.

Créée par FamilySearch, cette norme nous permet d'échanger ou de mettre en ligne notre arbre généalogique. Malheureusement, beaucoup de logiciels ne reconnaissent pas toutes les informations de cette norme, causant notamment des pertes de données.
Cette nouvelle norme Gedcom, appelée GedcomX, est prévue pour pallier ces défauts. Elle a été présentée comme étant "le standard technologique dans lequel les données généalogiques sont stockées, partagées, recherchées, et sécurisées dans toutes les phases du processus de recherche généalogique. GEDCOM X définit les éléments constitutifs fondamentaux de données généalogiques et est le fondement de l'intégration avec la communauté du développement généalogique." (source : Genea-Musings, Glimpses of Gedcom X)
Afin de poursuivre son développement, FamilySearch demande l'aide de la communauté généalogique : signalement d'erreur, développement demandé, etc.
Deux questions restent toutefois en suspend : quand cette nouvelle norme sera-t-elle applicable ? est-ce que tous les acteurs, américains et étrangers, du monde généalogique l'adopteront à l'unanimité ?

Une autre annonce que j'ai retenue est la remise des prix au concours des développeurs. Le but de ce concours est simple : proposer une application en relation avec la généalogie. Cette année, le premier prix de $5.000 a été remis à Jimmy Zimmerman pour NoteFuser.
NoteFuser est une extension Google Chrome™ qui relie les notes saisies dans Evernote® aux arbres de FamilySearch et Geni.
L'auteur travaille actuellement à rendre cette application disponible en Open Source. J'espère qu'elle inspirera des développeurs de ce côté de l'Atlantique.

RootsTech est un formidable évènement qui prouve qu'une généalogie nouvelle est possible et que chacun peut apporter son expérience, loin des clichés.
La généalogie bouge, les nouvelles technologies en sont un vecteur. Le généalogiste n'est plus un chercheur solitaire. Il questionne sur Facebook, communique une information sur Twitter, recherche sur les archives en ligne, emmène ses ancêtres avec lui grâce à son Smartphone ou sa tablette numérique.

A quand un évènement similaire en France ?

A lire aussi :

1 commentaire

Christophe Becker le 10 Février 2012 à 10h09

Merci pour cet excellent compte-rendu qui nous fait encore plus regretter de ne pas y être allé...

Plan du site La Revue française de Généalogie