La carte de lecteur des Archives nationales devient gratuite

Catégorie : Nouveautés, France  |  le 05 Septembre 2013 par Guillaume de Morant

Carte de lecteur des Archives nationales

Aux Archives nationales existait une petite curiosité que peu de départements avaient souhaité conserver (hormis la Seine-et-Marne) : la carte de lecteur payante. Depuis le 19 août, cette carte est devenue gratuite, "pour assurer une meilleure visibilité de nos salles de lecture", explique t-on aux Archives nationales. Avec ce système, le lecteur devait chaque année passer à la caisse et débourser 20 euros, sauf pour un passage occasionnel. La mesure avait été mise en place en 1988 après l'ouverture du Caran, justifiée par le besoin de faire participer financièrement les utilisateurs même modestement aux très importants investissements alors consentis notamment pour le système informatique.

Aux Archives nationales, les choses ont pas mal changé : depuis l'ouverture de Pierrefitte-sur-Seine (qui a nécessité des investissements bien supérieurs), la salle de lecture du Caran s'est vidée. Actuellement 70 à 80 lecteurs la fréquentent chaque jour, au lieu des 150 habituels. Le mouvement est logique et était d'ailleurs prévu, les chercheurs travaillant sur la période post-révolutionnaire se rendent désormais à Pierrefitte. Aussi, la gratuité de la carte fait partie des moyens utilisés pour attirer de nouveaux lecteurs, à Paris, à Fontainebleau et à Pierrefitte, car la même carte est valable pour les trois sites.

Pour devenir lecteur ou renouveler sa carte, la préinscription peut être faite sur Internet, sur le site des Archives nationales. Toutefois, les lecteurs doivent impérativement passer une fois par an devant un agent afin de faire contrôler leur identité avec une pièce comportant une photographie. En effet, les Archives nationales ont mis en place des mesures de sécurité et de traçabilité pour la consultation des documents. Elles permettent de savoir qui a consulté quels documents et éventuellement de lui demander des comptes en cas de détérioration, voire de disparition...

Liens

Lire aussi :

4 commentaires

Charles Hervis (RFG) le 28 Mai 2014 à 09h17

Oui, il est possible de réactualiser sa carte de lecteur le samedi. Bien vérifier les samedis ouverts avant de se déplacer : https://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/sia/web/guest/fermetures

duranton jean-pierre le 28 Mai 2014 à 07h10

peut on faire réactualiser la carte de lecteur le samedi matin ? merci d'avance

Plan du site La Revue française de Généalogie