Le Cercle généalogique de Languedoc récupère des travaux sur le Maghreb

Catégorie : Nouveautés, Haute-Garonne  |  le 07 Octobre 2013

Amitiés Généalogiques Mediterranée

L'activité de l'Amicale généalogie Méditerranée (AGM) aura tenu près de dix années. Cette association, qui favorisait les recherches historiques et sociales sur les mouvements de population européenne entre les deux rives de la Méditerranée, vient de baisser le rideau. Son conseil d'administration, réuni une dernière fois en avril 2013, a néanmoins décidé de confier ses archives documentaires au Cercle généalogique de Languedoc.

Parmi ces travaux, se trouvent les relevés de naturalisation d'étrangers en Algérie, au Maroc et en Tunisie entre 1830 et 1930, établis à partir des décrets publiés dans le Bulletin des lois et le Journal officiel sur cette période. Vous pouvez dorénavant consulter cette base de données "Un siècle de naturalisations en Algérie, au Maroc et en Tunisie de 1830 à 1930" sur le site Internet du Cercle généalogique de Languedoc (rubrique disponible à gauche de la page d'accueil). Cette base de données renseigne sur les cotes de décret des naturalisations permettant ainsi la consultation de ce décret et, éventuellement la demande du dossier de naturalisation aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).

Le Cercle généalogique de Languedoc dispose aussi de plusieurs publications de l'AGM comme :

  • Les Transportés de France en Algérie après le coup d'État du 2 décembre 1851 ;
  • Les Convois : l'émigration mi-volontaire de 15 000 ouvriers parisiens en 1848, vers les colonies agricoles de l'Algérie ;
  • Les expulsés de France en Algérie après l'attentat du 14 janvier 1858.

Contact : Cercle généalogique de Languedoc, 18 rue de la Tannerie, 31400 Toulouse, tél. 05.62.26.15.30, courriel : cglanguedocrfgeatorangerfgedotfr, site Internet : www.cglanguedoc.com

1 commentaire

Récollet le 10 Octobre 2013 à 16h35

C'est assez curieux car jusqu'à présent, la CNIL avait toujours refusé la mise en ligne des naturalisations : c'est une donnée relativement sensible (notamment parce que sous Vichy, je crois, on avait procédé à de fâcheuses dénaturalisations...)

Plan du site La Revue française de Généalogie