Recherches 39-45 : la Croix Rouge a besoin de généalogistes bénévoles

Catégorie : Nouveautés, Paris  |  le 27 Mars 2017 par Guillaume de Morant

La Croix-Rouge française est toujours à la recherche de bénévoles généalogistes pouvant aider aux recherches de personnes liées à la Seconde Guerre mondiale. Dans le cadre de la mission de maintien et de rétablissement des liens familiaux, il s'agit de seconder les officiers de recherche, afin de localiser des personnes en France, recherchées par leur famille se trouvant à l'étranger.

La recherche s'effectue en réseau avec les Croix-Rouge allemandes et autrichiennes, notamment dans les cas liées à la Seconde Guerre mondiale. Les bénévoles généalogistes doivent se rendre disponibles au minimum une demi-journée par semaine, notamment, le lundi ou le vendredi, au sein du service se situant au siège de la Croix-Rouge française dans le XIVe arrondissement de Paris.

La mission de maintien et de rétablissement des liens familiaux existe depuis une dizaine d'année et incombe aux Croix-Rouge et Croissant-Rouge, selon les Conventions internationales de Genève de 1949. La Croix-Rouge française accompagne les familles qui ont perdu la trace de leurs proches à cause d'un conflit armé, d'une catastrophe ou d'une crise humanitaire. Plus de 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'association travaille encore sur des dizaines de demandes de recherche liées à ce contexte.

Liens

Lire aussi :

2 commentaires

BAUDUIN Marie-Christine le 31 Mars 2017 à 10h20

Je recherche le lieu de décès de mon ancêtre CREPIN Jean Baptiste Joseph, Menuisier, né le 19/09/1834 à Hénin Liétard (maintenant Hénin Beaumont). Il est encore vivant lorsque son épouse LEFEBVRE Elise Augustine décède le 26/03/1913 à Hénin Liétard. Il est probablement décédé sur la route de son exode pendant la guerre de 14/18 car la ville a été vidée de ses habitants qui ont été envoyés en France et en Belgique. Qui peut répondre à ma question ?

CLERGEOT Francis le 30 Mars 2017 à 17h36

Je voudrais bien aider mais à près de 78 ans,habitant la région lyonnaise, je ne peux donner de mon temps que par internet comme cela m'est déjà arrivé avec des personnes étrangères recherchant des ancêtres français.
Bien cordialement.

Plan du site La Revue française de Généalogie