Promesses tenues pour le Congrès généalogique de Poitiers

Catégorie : Rencontres, Vienne  |  le 05 Octobre 2015 par Guillaume de Morant

Congres genealogie 2015

A l'heure du bilan, les chiffres du Congrès généalogique de Poitiers apparaissent satisfaisants. Les chiffres précis et détaillés ont été donnés au lendemain de la plus grande manifestation généalogique 2015 en France -hors Paris-. Le congrès de Poitiers a tenu ses promesses !

Ce sont en tout 4.775 visiteurs se sont pressés dans les allées pour interroger les 120 stands associatifs et commerciaux. Dans ce chiffre global, il faut distinguer les exposants, les 1.527 entrées payantes une journée, les 788 entrées non-payantes une journée, les 571 congressistes dont la plupart sont venus les trois jours mais certains seulement une journée, pour à la fois assister aux conférences et déambuler dans les allées pour y dénicher l'ancêtre manquant.

Avec ce chiffre, Poitiers dépasse les 4.000 "généalogistes" se pressant aux Archives nationales ou bien des allées encombrées (au point de ne plus pouvoir circuler) du salon de généalogie de la mairie du XVe arrondissement de Paris. Poitiers semble également avoir amélioré les statistiques de Marseille en 2013 en terme de visiteurs "bruts" qui avait reçu 1.600 visiteurs + 1.080 congressistes et exposants et enrayé la décrue de Lille en 2011 avec ses 1.058 visiteurs et 300 congressistes. Le congrès poitevin semble avoir également bénéficié d'une large couverture médiatique avec de nombreux reportages de télévision et de presse écrite en amont et pendant la manifestation.

La fin d'un congrès annonçant l'ouverture d'un autre, le prochain aura lieu en Normandie au Havre en 2017.

A Poitiers, la tradition a été respectée avec un discours de clôture et une remise de prix. La Fédération française de généalogie a remis une médaille -bien méritée- à deux membres d'associations pour "services rendus à la généalogie" : Jean-Claude Mignon et Bruno Rivet qui ont réussi faire plier le département de Charente en lançant un vaste mouvement de protestation contre la généalogie payante.

Le Prix littéraire 2015 a été décerné à Alain-Germain Laubry, membre de la Société généalogique de l’Yonne, pour son livre Une famille icaunaise de charpentiers couvreurs : Les Laubry (XVIIe et XVIIIe siècles).

Le prix Gaston Sagot de la meilleure revue a été attribué au Cercle généalogique d’Ille-et-Vilaine pour sa revue « Racines 35 ». Enfin, le prix Gaston Sagot du meilleur stand au Congrès national de généalogie a été attribué au Cercle généalogique du Pays cannois, tandis qu’une mention spéciale a été accordée au Cercle généalogique de Meurthe-et-Moselle et au Cercle généalogique de Côte d’Or.

Lire aussi :

NDLR : cet article a été mis à jour avec les chiffres fournis par la Fédération française de généalogie le 8 octobre 2015. Les précédents étaient des estimations de lendemain de Congrès.

3 commentaires

Laurent Desché le 24 Octobre 2015 à 20h12

Nous avons passé la journée du vendredi dans les allées de l'exposition. Les stands étaient beaux et personnalisés par les associations, exposants professionnels, administrations, généalogistes canadiens. On pouvait circuler sans difficultés. Petit bémol, les congressistes et exposants ont fait un queue pas possible pour accéder au point de restauration. Nous avons pu constater que la PQR avait bien traité le sujet. Le parking est aussi assez éloigné du palais des expositions, pour ceux qui n'ont pas eu la chance de se garer avant 8 heures du matin. Très bon contacts avec les exposants,y compris avec le président de la Fédération.

Dezerces M le 7 Octobre 2015 à 12h52

Merci beaucoup à tous ceux qui m'ont permis de passer 3 bonnes journées, on apprend toujours quelque chose dans ces congrès. ...
Très cordialement

Plan du site La Revue française de Généalogie