Archives nationales : pourquoi tant de travaux ?

Catégorie : Archives, France  |  le 16 Décembre 2019 par Guillaume de Morant

Archives nationales

Aux Archives nationales à Paris, il y a des échafaudages partout, mais c'est pour la bonne cause. "L'opportunité d'une rénovation globale a été saisie avec plusieurs chantiers en parallèle", a expliqué Bruno Ricard, le nouveau patron de l'institution dans une interview à La Revue française de généalogie, publiée dans notre numéro de décembre 2019-janvier 2020.

"Les Grands Dépôts sont pour partie réaménagés pour accueillir notamment des archives du Minutier central des notaires. Il y a aussi des travaux Monuments historiques sur les façades, les côtés cours et jardins, et certaines toitures, notamment celle du CARAN. Les Archives nationales ont rouvert le 13 novembre 2019", a t-il expliqué.

Dans l'opération, les Archives nationales vont perdre une partie de leurs bâtiments, puisque les hôtels de Fontenay et de Jaucourt et le 2e étage de l'hôtel de Rohan seront affectés au ministère de la Culture, avec par exemple le Service Interministériel des Archives de France (SIAF) qui y aura ses bureaux.

A l'hôtel de Rohan, les bâtiments de la cour principale et des Chevaux du Soleil seront eux aussi affectés pour partie au ministère de la Culture et en partie à des services du musée Picasso. "Mais les étages nobles de ce palais, le rez-de-chaussée et le premier vont rester aux Archives nationales. Les décors de la Chancellerie d'Orléans y seront remontés d'ici la fin 2020. Tout sera à terme ouvert au public qui pourra ainsi notamment redécouvrir le Cabinet des Singes du XVIIIe siècle".

A Pierrefitte-sur-Seine, de grands travaux sont également en cours, avec la fin de l'installation de 108 km linéaires de rayonnages où seront transférés 60 km linéaires en provenance de Fontainebleau.

Archives nationales
Archives nationales
Archives nationales
Archives nationales

Crédit photo : Archives nationales.

Lien : Interview de Bruno Ricard dans le numéro de décembre 2019 - janvier 2020 de La Revue française de généalogie.

Lire aussi :

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie