Infos

1870-1871 : inscriptions des soldats morts sur des monuments corréziens

communemeymacmonumentsauxmorts.jpg

Monument aux morts de Meymac (Corrèze).
Crédits
meymac.fr

À l’occasion du 150e anniversaire de la guerre de 1870-1871, une initiative conjointe a été lancée par la Fédération française de généalogie et Le Souvenir français : identifier les soldats morts pendant ce conflit pour inscrire leur nom sur les Monuments aux morts des communes.

La guerre franco-allemande de 1870 mobilisa 1,6 millions d'hommes et fit 139 000 morts pour la France. Malheureusement, leurs noms ne sont pas honorés comme il se doit car, faute de monuments spécifiques, ils sont tombés dans l’oubli. C’est pourquoi la Fédération française de généalogie et Le Souvenir français ont uni leurs forces pour recenser dans chaque commune de France les morts au combat (ou des suites de la guerre) entre 1870 et 1872, originaires de la commune.

Les bénévoles des associations membres de la FFG ont effectué les relevés puis se sont coordonnés avec les délégations et les comités du Souvenir français. Ces derniers se sont chargés de contacter les communes concernées afin de les encourager à inscrire sur leur monument aux morts les noms recensés, sous une rubrique spécifique « Guerre de 1870-1871 ».

À ce jour, les relevés de plus de 1 000 communes réparties dans 10 départements ont été finalisés. La Corrèze est le premier département où les communes ont été contactées et c’est pourquoi les 21 et 22 juin auront lieu les premières cérémonies d’inscription sur les monuments à Meymac, Égletons, Nespouls et Meyssac en présence de Serge Barcellini président du Souvenir français et de Valérie Arnold-Gautier présidente de la Fédération française de généalogie.

Un outil Internet dédié, imaginé par la FFG et baptisé GenealoGIS, sera bientôt disponible pour présenter ces données de manière cartographique. Ainsi, chaque soldat sera localisé en fonction de son lieu de naissance et une fiche nominative précisera ses états civil et militaire. Nous vous annoncerons sa mise en place et détaillerons ses fonctionnalités dès qu’il sera opérationnel.

Commentaires

2 commentaires
  • Portrait de Marie-Pierre Jeancard Coast

    En tant que secrétaire du Comité local du Souvenir Français à Pertuis (Vaucluse), j’ai recensé 350 soldats vauclusiens décédés au cours de ce conflit. Parmi eux, quatorze soldats bollénois. Dix d’entre eux figuraient déjà sur une plaque dans le hall de la mairie de Bollène. Le 10 mai 2021, une plaque comprenant quatre noms supplémentaires a été apposée à côté de la première au cours d’une cérémonie réunissant le maire de Bollène, les présidents des comités locaux du Souvenir Français et de l’ONACVG, des élus, etc. Une brochure sur les 350 soldats a été éditée et sera remise à chaque maire des communes concernées avec le ou les noms des soldats pour que le nom de chaque soldat soit honoré dans sa commune d’origine, soit par une plaque ou un ajout sur le monument aux morts, selon les possibilités. Une version condensée de la brochure va paraître dans la revue du Souvenir Français de juillet.
  • Portrait de didier cliquot

    Pourquoi pas... et ensuite les grognards de napoléons ? Encore une manière anachronique de faire une histoire d'un récit national orienté quand passe à la trappe le souvenir de la Commune.