Infos

AD 24 : Archives de la Dordogne, un site Web en plein essor

Après l'annonce de la mise en ligne des actes paroissiaux et d'état civil de la Dordogne, nous pouvons entrer dans le détail des registres disponibles. Ce sont 333 communes sur 557 qui sont désormais consultables sur le site Web des archives départementales. La mise en ligne s'est faite par cantons, ceux du Nord et de l'Ouest ont été parmi les premiers numérisés, ils sont logiquement les premiers à figurer en ligne. Petit truc pratique pour savoir si une commune est disponible : allez dans l'outil de localisation géographique, sur la carte, cliquez sur un canton, la liste des communes numérisées apparaît en vert.

Si le village de vos aïeux n'y figure pas, il vous faudra juste patienter quelques semaines. La mise en ligne de deux autres lots est imminente (courant mars), elle sera suivie par les dernières images en cours de numérisation attendues par les archives au cours de l'été pour achever la mise en ligne de l'état civil à l'automne. Ce chantier de la numérisation aura été très lourd, en raison du peuplement très dense de ce département, tout au moins jusqu'en 1850. L'ensemble numérique "pèse" plus de 4 millions de vues. Il aura coûté plus de 150.000 euros. La consultation est gratuite.

L'état civil de la Dordogne n'avait pas été microfilmé. Depuis 7 ans, c'est un opérateur des Mormons qui y a passé un temps plein. Le travail a été complet, puisque les registres paroissiaux de toutes les communes ont également été microfilmés, y compris celles qui n'ont pas déposé leurs archives. Puis ce sont deux prestataires extérieurs qui ont effectué la numérisation à partir des microfilms. "Nous avons cherché à obtenir la meilleure qualité possible", explique la directrice des Archives départementales, Maïté Etchechourry. Une mission difficile en raison de l'état dégradé de certains registres.

Par la suite, les AD 24 envisagent de numériser et mettre en ligne les recensements, puis dans un avenir plus lointain, les tables de recensements militaires et les tables de successions et absences. En attendant, le site est en phase de test, la capacité des serveurs du Conseil Général va être prochainement améliorée, ce qui devrait résoudre certains problèmes de lenteurs d'accès aux images. Les remarques des usagers sont les bienvenues et... écoutées. La semaine dernière, un lecteur a permis de résoudre un problème de nom de fichier qui empêchait le bon affichage d'un registre.

Commentaires