Infos

AD 2B Haute-Corse : l'état civil ancien est en ligne

Cette fois-ci, ça marche. Après quelques essais et réglages techniques, l'état civil de la Haute-Corse est désormais accessible sur le site des archives départementales. Tout au moins en grande partie, car vous trouverez en ligne les registres d'état civil de 1793 à 1902 des communes de Haute-Corse d'Aghione à Pigna, soit un premier lot de 250.000 vues. A terme, ce sont 797.814 pages qui seront mises à la disposition des chercheurs sur Internet.

Si vos ancêtres sont corses, mais que vous ne connaissez pas les délicieuses particularités insulaires, la lecture de l'introduction (en fichier PDF) vous apprendra que la collection du greffe est totalement lacunaire pour les premières années de la Révolution, soit que les registres aient été détruits, soit qu'ils n'aient jamais été tenus. Dans la plus grande partie des cas, c'est à partir de l'an XI que les collections débutent. Pendant cette période, les registres paroissiaux sont donc la meilleure source.

Autre constat, les actes étaient tous rédigés en langue italienne sans aucune exception et ils le resteront jusqu'à l'apparition progressive de la langue française à des époques qui varient selon les communes entre 1820 et 1850. Enfin, des destructions sont à regretter dans la collection du greffe de l'état civil de l'arrondissement de Bastia, bombardée en 1943. En cas d'absence de la commune de la liste, consultez le tableau des communes supprimées qui figure dans ce même document. Autre précision, les publications de mariage bien qu'indiquées jusqu'en 1920 dans les notices ne sont numérisées pour l'instant que jusqu'en 1902.

Enfin, l'application Thot testée ce jour donne entière satisfaction, elle permet de consulter les actes de manière fluide, sans difficulté particulière, contrairement à ce que nous redoutions.

[MAJ 01/10/2019] Le lien pour accéder à l'état civil a changé. Cliquez sur : https://www.haute-corse.fr/site/index.php?page=etat-civil

Commentaires