Infos

AD 38 : Les registres paroissiaux et d'état civil de l'Isère sont sur Internet

Les Archives départementales de l'Isère ont saisi la belle occasion des Journées du Patrimoine pour mettre en ligne les registres paroissiaux et d'état civil du département. Cela représente 4,5 millions de pages pour des actes allant du XVIe siècle pour les plus anciens, jusqu'en 1892 (et dans certains cas, jusqu'en 1896). Tout cela accessible gratuitement. Cette publication présente un double intérêt, puisque nous avons ici pour chaque commune, la possibilité de consulter les deux collections, celle du greffe, généralement moins complète et débutant en général dans les années 1737, et celle des communes, beaucoup plus dense (c'était l'original) et commençant beaucoup plus en amont dans le passé. L'état civil post-révolutionnaire est lui aussi présenté en double collection, accompagné des tables décennales. Attention, les Archives de l'Isère ne conservent pas les registres des anciennes communes iséroises transférées au département du Rhône (télécharger le fichier PDF de la liste de ces communes).

Le site propose également d'accéder à des instruments de recherche en ligne, par exemple un très utile répertoire des notaires, permettant de rechercher un praticien par nom, par date et par lieu d'exercice. Il permet de déterminer si les minutes du notaire sont encore conservées chez son successeur, ou si elles ont été versées aux Archives départementales.

Rappelons que l'Isère est un département où la numérisation d'archives communales est déjà allée bon train. Grenoble et une dizaines d'autres villes proposent de longue date des sites Web avec consultation en ligne.

Commentaires