Infos

AD 58 Archives de la Nièvre : le chantier avance, Internet aussi...

La lourde opération de construction et de restructuration des archives départementales de la Nièvre se poursuit. La fin du chantier est prévue pour l'automne 2011, tandis que la salle de lecture reste pour l'instant fermée jusqu'à la fin novembre de cette année, pendant le déménagement des archives. A l'horizon se profile un site Internet avec tout l'état civil numérisé... Mais il va falloir attendre un peu. Dans l'immédiat, une énorme opération à tiroirs est en cours.

Le Centre des Archives Historiques de la Nièvre est en construction (architecte Patrick Mauger), il aura pour vocation d'abriter conjointement les Archives départementales et les fonds historiques des Archives municipales de Nevers. L'actuel bâtiment datant de 1927 est en cours de réhabilitation et d'agrandissement. Plusieurs espaces d'accueil du public sont prévus dans différentes salles de lecture dédiées aux archives, microfilms, films et archives numérisées, pour une capacité totale de 90 places.

Les travaux ont commencé en juin 2009, avec comme conséquence pour les lecteurs, l'aménagement d'une salle provisoire dans l'ex-CDDP et le transfert des microfilms et des appareils de lecture dans la salle de lecture des archives municipales de Nevers rue des Ursulines. Actuellement, la salle de lecture provisoire est fermée pour permettre son déménagement vers le rez-de-chaussée réhabilité du bâtiment actuel pour une utilisation provisoire pendant la deuxième phase du chantier. Parallèlement, les archives déménagent dans le nouveau bâtiment de conservation et à l'intérieur du bâtiment actuel.

Ensuite, en novembre, le chantier entrera dans sa troisième phase avec la réalisation du bâtiment d'accueil du public et la réhabilitation de l'aile est du bâtiment actuel jusqu'en juin 2011. Si vous suivez toujours, sachez que les archives déménageront une troisième fois au printemps 2011 et une quatrième fois en juillet 2011... L'ouverture totale des locaux au public est prévue "à l'automne 2011", mais la salle de lecture aura déjà été mise en service au printemps 2011.

Mais pendant que les ouvriers s'activent, les archivistes préparent de grands changements... numériques. La refonte totale du système informatique est lancée (un marché est en cours d'attribution). Elle intégrera des outils de publication (Web) et de description (inventaires en ligne). Les registres d'état civil sont en cours de numérisation jusqu'à 1904 et seront mis en ligne pour l'ouverture des bâtiments. Les recensements déjà numérisés pourraient faire leur apparition un peu avant sur le Web. Si les élus confirment cette volonté, le site est annoncé comme gratuit.

Commentaires