Infos

Alès démarre la mise en ligne de son état civil

La ville d'Alès dans le Gard a ouvert une page spéciale pour l'état civil ancien au sein de son portail municipal. La commune propose ainsi de rendre accessible progressivement les registres paroissiaux et pastoraux, puis tous les actes d'état civil. La mise en ligne des registres d'ancien régime est bien avancée, tandis que celle de l'état civil démarre tout juste est s'arrête pour l'heure à 1807. Les tables décennales sont déjà en ligne au complet (depuis décembre 2008) avec l’ensemble des tables des naissances, mariages et décès conservées de 1792 à 1902. À cela vient s'ajouter un registre très intéressant : la table générale des catholiques de 1747 à 1786 qui retrace tous les actes religieux de cette période.

Si la visionneuse est parfaitement classique et ergonomique (en provenance de chjez Mnesys), l'identification du bon registre est un peu moins bien pensée et l'on ne sait pas trop par où commencer. En fait, il suffit de dérouler le menu « Tous » et de sélectionner le type d'acte recherché parmi les Naissances/Baptêmes, Mariages/ Publications de mariages, Divorces, Décès/Sépultures. Indiquez une année, sinon vous serez noyé sous les résultats et vous obtiendrez l'inventaire des registres archivés. Un clic sur la case « Documents numérisés » et vous ne verrez s'afficher que les registres en ligne.

Pour les tables decennales, le formulaire de recherche de registre est beaucoup plus simple. Il suffit de sélectionner une période, l'initiale du nom de famille et le type de registre souhaité (Naissance, Mariage ou Décès). L'initiative d'Alès de mettre en ligne les registres d'état civil est remarquée dans le Gard, département où seule la ville de Nîmes s'apprête à faire aussi cet effort (pour compléter ses tables décennales déjà en ligne), tandis qu'aux archives départementales, la publication sur le Web de ce type de document reste à l'état de "projet".

Liens vers l'état civil d'Alès :

A lire :

Commentaires