Infos

Améliorations et nouveautés des Archives de l'Allier

ad03ameliorationsnouveautes1.jpg

Les registres paroissiaux et d’état civil issus des numérisations de la première génération ont été mis en ligne à l’identique des microfilms d’où ils provenaient. C’est ainsi que certains lots contenaient plus de 700 images en couvrant des plages de dates très larges. Par un savant redécoupage, les Archives de l’Allier modifient progressivement la composition de ces lots pour faciliter la recherche en leur sein.
Crédits
Capture AD03

Deux ans précisément après la mise en ligne de leur nouveau portail Internet, les Archives départementales de l’Allier travaillent toujours à le rendre plus complet et performant. Un des chantiers concerne plus particulièrement les généalogistes avec le redécoupage des lots d’images pour en simplifier la consultation.

En effet, certains lots d’images, ceux cotés « 2 Mi », ont été numérisés à partir des microfilms des Archives départementales. On les reconnaît aux images de début de bobine qui contiennent des informations descriptives et surtout au fait que les vues sont en noir et blanc, contrairement aux numérisations plus récentes, réalisées directement d’après les registres originaux et en couleurs.

Ces microfilms « historiques » comprenaient eux-mêmes plusieurs registres, constituant parfois des lots de 700 pages, voire plus. Il fallait alors feuilleter pendant de longues minutes les pages virtuelles pour espérer identifier ne serait-ce qu’une année puis y trouver un acte. Avec le redécoupage de ces bobines virtuelles en plus petits lots, les plages d’années sont réduites pour chacun, parfois même les actes sont organisés par typologie, et la recherche s’en trouve grandement facilitée.

ad03-ameliorations-nouveautes-2.jpg

Les registres d’état civil récents numérisés sont disponibles depuis quelques mois en salle de lecture. En ce début 2023, ils deviennent consultables via Internet jusqu’en 1922.
Crédits
Capture AD03

La fragmentation des « gros lots » a été entamée en 2022 et se poursuit en ce début d’année, les Archives de l’Allier s’engageant même à remplacer certaines numérisations noir-et-blanc par de nouvelles images en couleurs. Et que les adeptes des permaliens, c’est-à-dire des adresses ARK des images qui permettent d’accéder à chacune d’elles avec une URL spécifique, se rassurent, après la mésaventure survenue lors de la refonte du portail, le problème ne devrait plus se reproduire.

Pour ce qui est des nouvelles images en ligne, les collections d’état civil font un grand bond en avant dès ce début d’année avec la mise à disposition de l’ensemble des registres jusqu’en 1922. Les images étaient déjà présentes sur le portail depuis quelques mois mais n’étaient accessibles qu’en salle de lecture. Avec le changement de millésime, elles franchissent le cap des 100 ans révolus et sont proposées aux internautes.