Infos

Archives du Tarn : nouveaux documents en ligne en attendant le nouveau site

Les archives départementales du Tarn préparent une refonte de leur site internet. L'actuel ayant 10 ans, il ne répond plus aux attentes du service, ni aux besoins des utilisateurs. Après la mise en place d’un nouveau moteur de recherche bach.tarn.fr, qui donne la possibilité aux internautes d’avoir une vision globale de toutes les ressources disponibles, c'est donc au tour du site Internet d'entamer sa révolution.

La nouvelle mouture disposera d'un design revu, de nouvelles fonctionnalités et d'une ergonomie améliorée, afin par exemple de s'adapter à une consultation sur tablette ou smartphone et permettre de nouvelles utilisations des fonds numérisés. Ce nouveau site sera proposé d’ici quelques mois.

En attendant, l'actuel site continue à s'enrichir avec récemment, de nouveaux documents numérisés qui ont été mis en ligne. Par exemple, de nouvelles minutes notariales viennent d’être numérisées et mises en ligne dans le moteur de recherche Bach. Elles concernent les notaires de Lombers (XVIIe siècle), Castres (XVIIIe siècle), Villeneuve-sur-Vère (XVIe siècle), Mouzieys-Panens (XVIIe siècle).

A voir également, de nouvelles listes nominatives avec de nouvelles années en ligne pour les communes de Jonquières, Labastide-de-Lévis, Rayssac, Le Verdier, Saint-Cirgue et Tauriac et de nouveaux compoix, avec ceux d'Aiguefonde, Cambounès, Giroussens, Puycelsi, Serviès et Valdurenque.

Pour l'état civil, la commune d'Andillac s'est enrichie des mariages de l'an 1793 à l'an X.

Du côté des archives communales, celles de Castelnau de Montmiral ont vu numériser leurs comptes consulaires de 1321 à 1341, ainsi qu'une mise à jour pour celles d'Albi. Celles de Cordes-sur-Ciel se sont également enrichies, en particulier avec les patentes entre 1791 et 1852, pour les listes d'assujettis, voire 1914 pour la partie Instructions et correspondance. C'est l'occasion pour les archivistes de faire le point sur cette contribution directe créée sous la Révolution, remplacée en 1975 par la taxe professionnelle dont les archives donnent un aperçu de la vie industrielle et commerciale de l’époque, par le biais des métiers qui y étaient inscrits. Les passeports pour l'intérieur de Cordes-sur-Ciel ont également été numérisés.

Enfin, début 2021, les archives du Tarn ont achevé la numérisation de nouveaux ouvrages de bibliothèque et qui sont désormais disponibles dans le moteur de recherche : La croix de Montmiral par l'Abbé Pélissier (1903) ; Sorcières et devins en Quercy et en albigeois (XIVème-XVème siècles) : suspicion d'hérésie à travers neuf procès, Annie Charnay (1994) et enfin, le Dictionnaire des artistes et ouvriers d'art du Tarn, du XIIIe au XXe siècle par Charles Portal (1925). 

Commentaires