Infos

Archives nationales : la directrice "limogée"

La directrice des Archives nationales a été limogée par le ministère de la Culture, apprend-t-on auprès de l'intersyndicale, une information confirmée par plusieurs sources proches du dossier, selon l'AFP. Un arrêté mettant fin à ses fonctions doit paraître dans les prochains jours au Journal officiel. L'éviction d'Isabelle Neuschwander intervient dans le cadre du bras de fer qui oppose le ministère aux syndicats des Archives nationales au sujet de l'implantation de la Maison d'Histoire de France. Un bras de fer dont la première manche semblait avoir été finalement favorable aux syndicats, après l'occupation durant 134 jours de l'Hôtel de Soubise.

La directrice, qui gérait le délicat dossier du déménagement des fonds à Pierrefitte-sur-Seine, n'aurait pas manifesté l'enthousiasme que l'on attendait d'elle pour défendre l'implantation de ce musée au cœur du quadrilatère des Archives Nationales dans le Marais. Entendue vendredi rue de Valois, elle s'est vu signifier son renvoi et s'est rendue dès samedi à son bureau de la rue de Turenne pour récupérer quelques objets personnels et déposer ses clés et son badge au poste de sécurité. Dénoncé par l'intersyndicale, ce renvoi est qualifié "d'atteinte à l'institution qui est aujourd'hui décapitée. S'en prendre ainsi en catimini au cœur des vacances scolaires à la Directrice des Archives nationales, c'est s'en prendre directement à l'institution, c'est donc s'en prendre à tous les personnels".

Réunis en assemblée générale ce lundi matin, les personnels des Archives Nationales dénoncent "une décision politique" et demandent à être reçus "sans délai par Pierre Hanotaux, directeur de cabinet de Frédéric Mitterrand".

Commentaires