Infos

Ardèche : les cartes du combattant sont en ligne !

Deux nouveautés sont à signaler sur le site Internet des archives de l'Ardèche.

La première est que les registres matricules militaires ont été complétés jusqu'à 1921. Avec les 71.802 matricules des classes 1887 à 1921, la mise en ligne couvre désormais les soldats de la Grande guerre. Si votre aïeul était Poilu, issu de la conscription en Ardèche, vous allez pouvoir retracer sa carrière militaire.

La méthode est toujours la même : identifiez le bureau de recrutement dont il dépendait, consultez les tables et répertoires du recrutement militaire, repérez son nom et notez son numéro de matricule. Muni de celui-ci, reportez vous aux registres matricules et retrouvez sa fiche complète, elles sont classées en principe par ordre de numérotation. Vous pouvez également accéder aux inventaires de la série R (Affaires militaires) : 1 R, 8 R, 9 R et 10 R qui sont à votre disposition dans la rubrique Archives publiques, Modernes.

La deuxième nouveauté, encore plus spectaculaire, est l'apparition des 24.833 cartes du combattant des soldats de 1914-1918. Sans mentir, il s'agit d'un véritable trombinoscope des poilus ardéchois ! Allez dans Accueil > Consulter les archives numérisées > Autres données nominatives > Recrutement militaire puis cliquez sur Cartes du Combattant, indiquez le nom du soldat recherché et admirez sa photographie ! Les cartes sont disponibles pour la guerre de 1870, celle de 1914-1918 et parfois d'autres conflits (Algérie, Maroc, occupation de la Rhénanie en 1920, etc.). Même les cartes relatives aux conflits les plus anciens comme celui de 1870 portent des photos, simplement, les hommes représentés sont plus âgés, certains, nés dans les années 1850, d'un âge vraiment mûr...

Après avoir failli disparaître, et c'est hélas le cas dans certains départements qui les ont passées au pilon, les cartes des combattants font désormais l'objet d'un intérêt renouvelé en raison de la présence de ces photos. L'Ardèche est le premier département à les avoir numérisé et mis en ligne.

Lire aussi : Les photos des anciens combattants seront préservées

Commentaires