Infos

Ardennes : redécouverte des plus anciens actes protestants de Sedan

Des baptêmes et mariages de 1603, les sépultures de 1631 et d'autres BMS de septembre à décembre 1704 ont récemment été restitués aux archives départementales des Ardennes. Leur particularité est qu'il s'agit des plus anciens actes de la paroisse protestante de Sedan.

Ces documents ont été immédiatement numérisés et sont déjà consultables en ligne sur le portail des archives, pour permettre aux chercheurs et généalogistes de compléter leurs sources. Cette restitution a pu se faire par l’intermédiaire de l’Institut français de Dresde, puis par un échange de courriers et d’informations entre les Archives départementales et Mme Bettina Rädel qui détenait les documents.

Il y a quelques mois, les archives des Ardennes sont également rentrées en possession de deux documents inédits et exceptionnels. Le musée municipal de Sedan en a été destinataire par un don anonyme et les a rétrocédés aux archives. Ces documents complètent très utilement les séries anciennes du fonds des archives communales de Balan, déposé aux archives départementales depuis 1973. 

Le premier est une transcription de 1672 de la charte octroyée par Henri Robert de La Marck, prince de Sedan, en janvier 1574 aux villages de Balan, Sedan, Dagny, Givonne et La Chapelle. C'est une charte fondatrice, car sur elle reposaient les droits d'user et d'exploiter des espaces boisés, donnant le support juridique aux communautés villageoises pour défendre, aux siècles suivants, leur droit à user du bois issu de ces forêts. La transcription est d'autant plus précieuse que la charte originale de 1574 a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, selon un ancien inventaire. 

Le second document est constitué d’extraits de registres de greffes de la justice de Pouru-Saint-Rémy, de Fleigneux et de Douzy, datés de 1782 et 1783. Ces extraits évoquent des affaires de justice quotidienne entre les habitants de ces villages au sujet de leurs droits ou de leurs contentieux. Eux aussi ont rejoint les fonds départementaux et peuvent désormais être consultés par tout chercheur. 

Commentaires