Infos

Bientôt sur vos écrans, la reconstitution généalogique d'un village disparu de la Meuse

<div><object width="480" height="270"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/video/xgg3oe?width=&theme=none&foreground..."></param> <param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed type="application/x-shockwave-flash" src="http://www.dailymotion.com/swf/video/xgg3oe?width=&theme=none&foreground..." width="480" height="270" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always"></embed></object></b></a></i></div>

Que peut-il naître de la rencontre d'un archiviste et d'un réalisateur ? Réponse : un film bourré d'effets spéciaux, mêlant la grande histoire et la généalogie ! Bientôt sur vos écrans, vous pourrez voir ce documentaire-reconstitution de 26 minutes sur le village disparu de Haumont-près-Samogneux dans la Meuse. Il s'agit de raconter ce fameux 21 février 1916, cette journée qui suffit à raser définitivement Haumont et huit autres villages noyés sous le déluge des bombes allemandes lors de leur grande offensive contre Verdun. Voilà pour l'histoire, sinon, le côté généalogique n'est pas moins intéressant. Le plan du village a été reconstitué en 3D et chaque famille a été localisée. "On va suivre le destin de chacun des habitants et celui de sa descendance", raconte Alain Fisnot, l'archiviste-scénariste. "L'intérêt suscité par le film est énorme, nous avons beaucoup de bénévoles qui ont voulu participer, car presque 100 ans plus tard, l'émotion est intacte".

Pour le réalisateur, Dominique Di Ceglie, "la video numérique permet des choses incroyables, plonger par exemple dans le passé, à partir des ruines d'aujourd'hui, faire surgir le village intact des cartes postales d'époque". On a effectivement hâte de voir ce film terminé, probablement fin février ou début mars. Il sera distribué aux descendants des familles du village et servira d'outil pédagogique dans les écoles, les collèges et les lycées. Et qui sait, peut-être sera t-il également diffusé sur une chaîne de télévision...

NDR : L'encodage de la video fait apparaître mon nom, je ne suis que l'expéditeur, le film est signé Alain Fisnot et Dominique Di Ceglie.

Commentaires