Infos

Cantal : les registres matricules plus accessibles

Lancés en mars 2015 sur le portail des archives du Cantal, les registres matricules sont désormais un peu plus facilement accessibles. Dans notre précédente note, nous avions relevé plusieurs dysfonctionnements qui rendaient la recherche difficile, voire prohibitive. Certaines difficultés ont été levées, mais pas toutes, comme nous allons le voir. Par exemple, pour commencer avec les choses positives, le site propose désormais une page d'accueil pour ces registres des conscrits qui permettent de découvrir le parcours militaire de votre aïeul. Elle se trouve ici. Le progrès est réel, même si la présence de plusieurs modes de recherche entretient la confusion.

Une autre avancée est notable, les registres ont été indexés par l'association APROGEMERE et le site Web des archives vous propose de télécharger directement en PDF les tables des noms patiemment relevés par les bénévoles. Ces relevés nominatifs accessibles en cliquant sur les liens suivants : classes 1888-1900 et classes 1901-1921 permettent de savoir si le nom de votre aïeul figure bien dans les listes militaires. En cherchant le nom de votre ancêtre, vous trouverez l'année de sa classe et son numéro de matricule. En gros, cela remplace la consultation des tables alphabétiques et c'est beaucoup plus rapide, car vous n'avez ensuite plus qu'à consulter le registre matricule correspondant.

C'est là que les choses se compliquent. En effet, le Cantal ne fait pas de distinction entre table et registre. Cela n'est pas un problème en soi. Ce qui est embêtant, c'est l'absence de description des fonds numérisés. Tous les registres n'ont pas encore été numérisés et ne sont donc pas encore en ligne. Comme rien n'est indiqué dans les description, impossible de savoir si le registre concernant l'ancêtre est là ou non.

Vous devez faire une requête par année, identifier l'année dans les résultats. Faites bien défiler la page jusqu'au bout, car c'est en bas que cela se passe. Les années sont classées chronologiquement, ouvrez-les en cliquant sur le signe +, puis ouvrez ainsi chaque information. Au bout du compte, si un lien est cliquable, c'est que le registre a été numérisé, si aucun lien n'est présent, c'est qu'il n'y a encore rien en ligne... Info utile : pour l'instant, les tables alphabétiques sont consultables en ligne de 1878 à 1935, et les registres des classes de 1887 à 1896. En attendant de nouvelles mises à jour.

Commentaires